Acheter en ligne Allô 24h/24
Idée reçue sur la lactation
  1. Accueil
  2. L'allaitement
  3. Idée reçue sur la lactation

Idée reçue sur la lactation

Idées reçues sur la lactation : "Je ne produis pas assez de lait maternel", "Mon lait maternel n'est pas nourrissant"...Est-ce possible ?

« Mon bébé tète-t-il assez pour bien grandir ? » « Ai-je assez de lait pour nourrir correctement mon bébé ? » « Mon lait maternel est-il assez nourrissant ? » Avec l’allaitement au sein, vous pouvez avoir l’impression de manquer de repères pour être rassurée quant au bon déroulement de l’allaitement. Découvrez tous nos conseils sur la lactation !

Géraldine Dahan-Tarrasona, sage-femme, vous donne ici quelques conseils, que vous pouvez suivre au quotidien :

Quoi qu’il en soit, faites-vous confiance : vous connaissez votre enfant mieux que personne ! Et en cas de doute, vos professionnels de santé sont là pour vous accompagner et vous apporter une réponse adaptée à vos besoins.  

Surveiller la courbe de poids de votre bébé

Le premier mois après sa naissance, faire peser votre bébé toutes les semaines est un bon moyen de vous prouver que vous avez suffisamment de lait : si la courbe de poids de votre bébé évolue harmonieusement, c’est qu’il mange bien. Si nécessaire, les professionnels de santé pourront vous guider et vous donner les astuces pour stimuler votre lactation.

La nature est bien faite : comme nous l’avons vu précédemment, mis à part de très rares cas médicaux, votre production de lait maternel sera équilibrée et répondra parfaitement aux besoins nutritionnels de votre bébé, au moins pendant ses six premiers mois de vie. Très digeste, il participe au bon développement de votre petit bout, et à sa protection contre les infections.

BON À SAVOIR

Il est vrai qu’il faut supplémenter les nouveau-nés en vitamine D, mais cela n’a rien à voir avec le fait que vous l’allaitiez. Qu’ils soient nourris aux seins ou au biberon, tous les enfants reçoivent de la vitamine D chaque jour !

En effet, la vitamine D est nécessaire au bon développement des bébés. Mais leur peau, trop fragile, ne peut être exposée au soleil, qui permet de la synthétiser. C’est pourquoi une supplémentation est nécessaire. 

Vérifier ses couches

Généralement, le premier mois après la naissance, il faut compter 6 à 8 couches mouillées par les urines. Concernant les selles, il n’y a pas de règles établies, elles sont très variables d’un enfant à l’autre et peuvent aller d’une selle par jour à une selle par semaine !

En résumé : Il n’y a jamais de mauvaise lait maternel, de lait trop clair ou insuffisant pour le nourrisson. Quand l’enfant ne grossit pas, c’est qu’il ne prend certainement pas assez de lait (du fait d’un mauvais positionnement par exemple), et non parce que lactation des femmes allaitantes n’est pas assez nourrissante. Au moindre doute, adressez-vous à un.e expert.e en la pratique de l’allaitement qui répondra à toutes vos questions de parents.

Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?

Besoin
d'un conseil ?

Des experts à votre écoute

Allô Laboratoire Gallia 24h/24 7j/7
AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal et naturel du nourrisson : il est le mieux adapté à ses besoins spécifiques. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L'allaitement mixte peut gêner l'allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d'utilisation d'une préparation infantile, lorsque la mère ne peut pas ou ne veut pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d'utilisation et de suivre l'avis du corps médical. Une utilisation incorrecte pourrait présenter un risque pour la santé de l'enfant. Les implications socio-économiques doivent être prises en considération dans le choix de la méthode d'allaitement.