Acheter en ligne

Le don de lait maternel, qu’est-ce que c’est ?

Le don de lait maternel est proposé aux femmes allaitantes pour aider les bébés prématurés.

don de lait maternel

Pour le bébé, il est aujourd’hui indiscutable que l’allaitement maternel permet l’équilibre affectif et alimentaire idéal. Le lait maternel couvre les besoins nutritionnels des bébés et favorise leur protection. Dans le cas de nourrissons nés prématurés, avoir la possibilité d’être nourris au lait maternel est encore plus important, les dons de lait aidant à prévenir les maladies et autres complications liées à leur prématurité. Le lactarium permet donc d’apporter aux bébés qui en ont besoin, le lait maternel nécessaire, grâce au don de lait maternel des mamans allaitantes.

Pourquoi donner son lait ?

C’est avant tout un geste solidaire. Chaque maman peut donner de son lait, pour apporter son soutien aux enfants prématurés des hôpitaux de France, et à leurs parents. Il s’agit juste d’aider les mamans ayant des bébés prématurés à leur offrir le meilleur lait. En effet certains bébés sont trop prématurés pour arriver à coordonner succion, déglutition et respiration. Parfois, ce sont les mamans qui n’ont pas pu bien mettre en route l’allaitement, faute de pouvoir mettre leur bébé au sein, ou de parvenir à tirer leur lait.

Qui peut donner son lait ?

Toutes les femmes allaitantes le peuvent ! Il est important de noter qu’une lactation normale suffit largement à nourrir son enfant, le don de lait ne nuit donc pas à l’alimentation de votre propre bébé. En effet, plus vos seins sont stimulés et plus ils produiront du lait. Faire don de votre lait n’entravera donc pas l’allaitement de votre tout-petit.

Pour des raisons sanitaires et afin d’assurer la qualité du lait maternel distribué, chaque femme donneuse a un dossier médical. Elle s’entretiendra avec un conseiller en lactation pour remplir un questionnaire médical, qui sera également envoyé au médecin ayant suivi la maman pendant sa grossesse, pour permettre d’identifier certains facteurs de risque (tabagisme, prise régulière de certains médicaments toxiques…). Un dépistage sérologique est également pratiqué lors du 1er don, à partir d’une prise de sang de la maman, puis contrôlé par la suite : Sida, Hépatite B, Hépatite C, HTLV.

Comment recueillir son lait maternel pour un don ?

La seule obligation pour donner son lait est de posséder un congélateur. Le mode de recueil est au choix de la maman, manuel ou électrique.

Voici quelques-unes des règles d’hygiène à respecter pour le recueil et la conservation du lait :

  • Se laver les mains ainsi que le plan de travail avant de recueillir son lait, avec un savon sans parfum
  • S’installer dans un endroit bien propre.
  • Le matériel doit être soigneusement nettoyé avant chaque prélèvement.
  • Le biberon est à bien refermer et à placer immédiatement au réfrigérateur (pas dans la porte) à une température de +4°C après avoir noté la date et l’heure du premier recueil de lait sur le biberon.
  • Le lait doit être consommé dans les 48 heures après le premier recueil.
  • Si le lait maternel doit être conservé plus de 48 heures, congelez-le à -18°C.
  • Vérifiez la température de votre congélateur (-18°C). Ne stockez pas le lait au freezer ou dans le compartiment à glaçons.
  • Veillez à ne remplir le biberon qu’aux trois quarts.
  • Le lait ainsi stocké peut être conservé pendant 4 mois au congélateur (-18°C). Pour le décongeler, placez-le au réfrigérateur au moins 6 heures avant l’heure prévue pour la consommation. Le lait ainsi décongelé doit être conservé au réfrigérateur et consommé dans les 24 heures, sinon il doit être jeté.

Vous pouvez consulter la carte des lactariums sur le site : www.association-des-lactariums-de-france.fr et y retrouver les règles d’hygiènes exhaustives en cliquant ici et en téléchargeant les 3 brochures proposées.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’Association des lactariums de France (A.D.L.F) est une Association française régie par la loi de 1901, fondée le 8 mai 1981. Son but est de promouvoir l’allaitement maternel, d’améliorer les conditions de collecte et de distribution, ainsi que la qualité du lait humain en France.

Les lactariums de France ont également vocation, au-delà de la gestion des dons de lait maternel, à accompagner et conseiller les femmes allaitantes même si elles n’ont pas d’objectif de don. Un lactarium dispose de professionnels pouvant vous aider à favoriser l’allaitement et le maintenir aussi longtemps que vous le souhaitez. En effet, une bonne mise en place de l’allaitement, puis un bon maintien de la lactation, sont idéaux pour le don de lait maternel… Tout le monde est gagnant !

Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?

0% des parents ont aimé cet article !