Acheter en ligne

Les bienfaits de l’allaitement, pour le bébé et la maman

Découvrez les bienfaits de l'allaitement maternel pour la protection de Bébé

les bienfaits de l'allaitement

Quels sont les bienfaits de l’allaitement maternel ? Voici une question bien légitime, que vous vous posez très certainement si vous hésitez encore à allaiter. Alors, pourquoi allaiter ? Quels sont les bénéfices de l’allaitement, pour votre bébé, comme pour vous, sa maman ? Petit tour d’horizon des atouts offerts par le lait maternel.

Les principaux bienfaits du lait maternel pour le bébé

  • Le lait maternel est l’aliment idéal, il répond parfaitement aux besoins de votre bébé (1) (2)
  • Il aide à l’éveil des goûts du bébé, grâce à la variété de votre alimentation (1)
  • Du lait sur-mesure, en qualité et en quantité ! Le lait maternel est un aliment évolutif : sa composition varie au fur et à mesure que le bébé grandit, au cours de la journée mais aussi au cours d’une même tétée, pour s’adapter parfaitement aux besoins du bébé (1)
  • L’allaitement contribue au développement du système immunitaire du nourrisson (des anticorps qui aident à le protéger des infections (2)), mais aussi de son système cérébral (acides gras essentiels) et de son système digestif (fibres prébiotiques). Durant les premières années de vie, les bébés présentent une immaturité des systèmes immunologiques de défense, ce qui les rend vulnérable aux infections. Le lait maternel contribue à atténuer cet état d’immaturité physiologique immunitaire.

C’est pourquoi le Laboratoire Gallia soutient les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour un allaitement maternel exclusif au moins jusqu’aux 6 mois du bébé.

Allaiter : les bienfaits pour la maman

Et oui, les avantages de l’allaitement maternel ne concernent pas seulement votre bébé !

  • Le fait d’allaiter semble diminuer le risque de cancer du sein et des ovaires (6) (7) (8)
  • L’allaitement réduirait chez la maman le risque de diabète de type II (5)
  • Il semble aussi restreindre les risques cardiovasculaires et d’hypertension (6) (9)
  • La sécrétion d’ocytocine, une hormone notamment liée à la lactation, favorise la contraction de l’utérus, lui permettant de reprendre plus rapidement sa taille et sa place d’avant grossesse (4)
  • Allaiter est très pratique au quotidien. Pas besoin de matériel (biberon, tétine, bouteille d’eau, …) pour nourrir votre bébé : si votre tout-petit a faim, vous aurez toujours votre lait, à la bonne température et en quantité ajustée à ses besoins, à sa disposition en lui donnant le sein. Votre bébé se réveille la nuit car il a faim ? Vous pouvez directement le rejoindre sans avoir à préparer en vitesse le biberon en l’entendant pleurer. Et après le repas, vous pouvez tout de suite aller vous coucher, sans avoir à repasser par la cuisine pour laver le biberon… Finalement, ce sont beaucoup de minutes de sommeil gagnées, et de corvées de vaisselle évitées !
  • Autre aspect non négligeable : votre lait est gratuit ! Or, il est bien connu que l’arrivée d’un bébé s’accompagne, dans les premiers temps, d’une hausse significative des dépenses. Voici donc un poste de dépense en moins !

Allaiter renforce le lien affectif maman/bébé

Tout au long de votre grossesse, de nombreuses émotions vous ont traversée, jusqu’au grand bouleversement de la naissance. Grâce à ces émotions, vous avez développé un lien extraordinaire qui perdurera, que vous allaitiez ou non, entre vous et ce petit être que vous allez apprendre à connaître. Pendant les tétées, votre bébé retrouve dans ces instants de peau-à-peau privilégiés, des éléments familiers et rassurants : la sensation de tout son corps blotti contre vous, le contact et la chaleur de votre peau contre sa joue, votre odeur, votre voix, les battements de votre cœur… L’ocytocine, hormone relaxante présente dans le lait et l’odeur familière de ce dernier, sont aussi des facteurs qui peuvent rassurer votre bébé et aider à son bien-être.

Petit à petit, il va associer le plaisir et la sérénité de ces instants à sa maman penchée sur lui : le visage maternel sera ainsi intimement lié, pour votre bébé, à une sensation heureuse. L’allaitement vous permet de tisser un lien affectif très fort avec votre bébé (10) : chaque caresse, chaque regard et chaque tétée créent entre vous une complicité unique. Vous en ressentez tous les deux un grand bien-être : vous, par l’apaisement dont vous enveloppez votre tout-petit, et lui par cette proximité renouvelée avec sa maman.

Une étude publiée dans The Journal of Child Psychology and Psychiatry (11) semble démontrer l’activation accrue des centres de l’empathie de son cerveau lorsque la maman allaite, la rendant très réceptive aux besoins de son bébé.

Une fois la lactation mise en place, profitez de ces instants de peau à peau magiques avec lui…. qui vous font oublier les premiers moments de mise en route de l’allaitement, pas toujours évidents : avec le recul, vous pourrez vous dire que cela a valu le coup de persévérer, car le jeu en valait la chandelle !

Si vous le pouvez et le souhaitez, continuez donc à allaiter le plus longtemps possible pour faire durer ces beaux instants de plaisirs réciproques !

BON À SAVOIR

L’ocytocine, aussi appelée hormone de l’attachement, est sécrétée lors des contractions utérines pendant et après l’accouchement, lors de l’éjection de lait, lors d’un contact, massage ou peau-à-peau… Cette hormone renforce naturellement le lien maman-bébé.

Témoignage d’Agnès : « pour moi, il était inenvisageable de ne pas allaiter »

« Avec une césarienne programmée pour chacun de mes accouchements, il était inenvisageable de ne pas allaiter. À chaque naissance, la mise en route est une étape importante où il faut particulièrement veiller à ce que le bébé prenne correctement le sein, soit dans une bonne position, et ce qui m’a énormément soulagée ce sont des packs de chaud pour faciliter l’écoulement du lait lors de chaque tétée.
Passé le cap délicat des premières semaines, en plus d’être vraiment pratique (que de temps gagné à ne pas préparer les repas et à devoir planifier chaque sortie) ce n’est que du bonheur : les tétées sont des moments uniques et privilégiés avec mon bébé. »

Agnès, maman de Matthieu 5 ans, Soline 3ans et Thibault 6 mois.

Pour lire d’autres témoignages de mamans allaitantes :

L’allaitement maternel n’a pas fini de révéler toutes ses vertus… S’il est sûr que votre bébé profitera intensément de ces moments, vous y trouverez aussi de nombreux bienfaits !

Sources :

(1) PNNS Sept 2004 : Guide « la santé vient en mangeant et en bougeant ».
(2) Turck D., Comité de nutrition de la SFP, Allaitement maternel : les bénéfices pour la santé de l’enfant et de sa mère, Arch de ped 12 (2005) S145-S165.
(4) PNNS : Guide « allaitement » oct. 2009.
(5) WHO Implementing the Global Strategy for Infant and Young Child Feeding : Geneva, 3-5 February 2003: (2007).
(6) Stuebe et al. Journal of Perinatology, (2009) 30(3), 155-162.
(7) Collaborative Group on Hormonal Factors in Breast Cancer. Lancet 2002 ; 360(9328): 187-95.
(8) Luan et al. Am J Clin Nutr 2013; 98(4): 1020-31.
(9) Chouwdhury Acta Paediatr 2015.
(10) Quali 2014 Blédina & U&A 2015.
(11) Kim, P, et al (2011), Breastfeeding, brain activation to own infant cry, and maternal sensitivity. Journal of child Psychology and Psychiatry, 52: 907-915. doi: 10.1111/j.1469

Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?