Acheter en ligne

Maternité et allaitement : prendre soin de son corps

Votre corps d'après accouchement et allaitement n'est plus le même : vergetures, tour de poitrine...

Quelle belle aventure que celle de la maternité ! De l’amour, des sensations nouvelles avec un bébé qui a grandi en soi, la naissance et l’heureuse rencontre avec votre tout-petit et… encore plus d’amour ! L’arrivée d’un enfant fait basculer la femme vers sa mission de maman, avec son lot de changements, y compris dans son corps. Le post-partum et ce nouveau corps d’après accouchement n’est pas toujours facile à accepter

maternité et allaitement : un corps qui change

Comment votre corps peut-il changer après l’accouchement ?

Accouchement, bouleversement hormonal, variation de poids, mise en place de l’allaitement… autant de phases qui peuvent amener leur lot de modifications corporelles. Mais toutes les femmes ne sont pas à la même enseigne, difficile donc de prévoir et de se préparer à ces changements…

Voici les plus fréquents :

  • Les seins : les hormones de la grossesse et de l’allaitement vont modifier leur taille, leur aspect et, parfois, certaines femmes ne retrouvent pas leur poitrine d’avant : vergetures, affaissement, variation de volume… C’est pourquoi il est important de bien les protéger afin de limiter au maximum ces changements.
  • Les vergetures : il s’agit de la peau qui craquelle par manque d’élasticité. De la même façon, impossible de savoir à l’avance si vous serez concernée… Certaines femmes y sont plus sujettes que d’autres. Pour se prémunir des vergetures durant la maternité, hydratez bien votre peau au niveau du ventre, où elles apparaissent le plus souvent, des cuisses, du buste et des bras, plusieurs fois par jour et dès le début de la grossesse.
  • La peau : elle aussi soumise aux nombreuses variations hormonales, elle peut connaître quelques changements. Certains sont temporaires, comme une éventuelle ligne brune entre le pubis et le nombril, une pigmentation plus foncée des mamelons… Par contre, le masque de grossesse (les taches brunes qui peuvent apparaître sur votre visage pendant la grossesse) peut mettre longtemps à disparaître, voire rester… Celui-ci est déclenché par les variations d’hormones et par le soleil. Protégez-vous donc bien des rayons du soleil, et restez vigilante après la naissance car pendant votre allaitement, les hormones sont encore en ébullition !
  • Le surpoids : après la naissance de votre bébé, le temps peut paraître long pour retrouver votre ligne et même si l’allaitement favorise la perte de poids, ce n’est pas toujours suffisant… Et si votre poids revient quasiment à la normale, votre silhouette ne sera peut-être plus tout à fait la même : bassin élargi, ventre arrondi… Il faut vous armer de patience et reprendre une activité physique dès que c’est possible, et de manière progressive (en commençant par la marche ou la natation, par exemple), en fonction de la rééducation de votre périnée !

BON À SAVOIR

Contrairement à ce qu’on entend souvent, c’est la grossesse et non l’allaitement qui a une influence sur les changements de votre poitrine ! Néanmoins, il est important de favoriser un bon allaitement pour éviter les petites complications qui peuvent abimer votre poitrine.

Comment prendre soin de vos seins pendant l’allaitement ?

Lorsque que l’on fait le choix d’allaiter son enfant, on apporte le meilleur à son bébé. En effet le lait maternel comble parfaitement les besoins du bébé ! Mais, même si le lait maternel a aussi de nombreux bienfaits pour les mamans, celles-ci craignent parfois que l’allaitement n’abime leurs seins et leur poitrine. Ne vous inquiétez pas : ce n’est pas l’allaitement qui abime les seins mais les changements de volume dus à la grossesse ou à un engorgement. Voici tous nos conseils pour garder une belle poitrine pendant et après l’allaitement.

Préparer votre poitrine avant l’allaitement

Bien sûr, aucune obligation… Mais comme pour tout votre corps pendant la grossesse et à la naissance de votre bébé, il est important de bien hydrater votre poitrine. Choisissez une crème neutre et sans principe actif et appliquez-la une à deux fois par jour. Vous maintiendrez ainsi l’élasticité de la peau de vos seins afin d’absorber les variations de volume.
Le massage permet lui aussi de bien préparer les seins à la tétée. Vous pouvez faire d’une pierre deux coups en utilisant de l’huile végétale et en pratiquant ainsi un massage hydratant ! Le massage favorise la lactation et peut soulager des douleurs mammaires liées à la grossesse et aux premières tétées.

Astuces pour préserver votre poitrine pendant l’allaitement

Il suffit parfois de quelques astuces pour allaiter plus sereinement, favoriser la cicatrisation d’éventuelles petites plaies et préserver votre poitrine pour continuer à vous sentir bien après cette étape, lorsque vous déciderez de sevrer votre bébé.

  • Le maintien… Indispensable ! Il passe par un bon soutien-gorge , qu’il est conseillé de porter tous les jours sans exception, même la nuit. Il doit s’adapter à votre morphologie : ni trop serré, ni trop grand, mais bien enveloppant et réglable. Privilégiez les fibres naturelles pour limiter les frottements qui peuvent irriter.
  • La fermeté à tout prix… Évidemment, la crainte principale est que le poids de vos seins n’affaisse votre poitrine, et ce même après l’allaitement. Notre conseil : du froid. Un petit jet d’eau glacée à la fin de votre douche pour raffermir les tissus de votre peau sera préférable au bain chaud et à l’exposition au soleil…
  • L’hydratation et le massage. Poursuivez la cure de massages hydratants démarrée pendant la grossesse le plus régulièrement possible, en choisissant des produits neutres qui ne gêneront pas le bébé (odeur, texture…).
  • Le lait maternel : en appliquant quelques gouttes de votre lait sur le mamelon à la fin de chaque tétée, vous vous protégerez des petites plaies en favorisant la cicatrisation. En effet, le lait maternel est antiseptique et constitue aussi un bon émollient pour votre peau.
  • On évite la macération… Si vous en portez, changez régulièrement les coussinets d’allaitement glissés dans votre soutien-gorge, pour éviter que le mamelon ne soit dans l’humidité permanente.
  • Il est possible d’allaiter tout en préservant vos seins, il s’agit d’être vigilante et de garder du temps pour prendre soin de vous.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Nul besoin de laver davantage vos seins pendant l’allaitement, vous risqueriez au contraire de les dessécher et de les abîmer. Maintenez votre routine habituelle avec un savon surgras.

Les exercices post allaitement pour une belle poitrine

L’allaitement maternel a peut-être modifié l’aspect ou la forme de vos seins, il est temps de retrouver votre décolleté avec des petits exercices faciles et rapides, à pratiquer en parallèle d’une hydratation continue :

  1. Crispez le sourire pour faire remonter les muscles de votre cou.
  2. Tendez les bras devant, joignez les mains en mêlant vos doigts et appuyez vos paumes l’une contre l’autre.
  3. Pliez les bras, coudes levés à hauteur de la poitrine, serrez très fort les paumes l’une contre l’autre.
  4. Debout devant un mur, bras pliés et mains à plat, poussez aussi fort que possible sur le mur.
  5. Bras à l’horizontale, repliez les avant-bras sur la poitrine puis ouvrez les paumes vers le haut.
  6. Bras bien tendus à l’horizontale, dessinez des cercles complets.
  7. Debout, les épaules baissées et le dos droit, projetez vos bras en arrière et attrapez vos mains.

Ces exercices tout simples peuvent vous permettre de travailler les muscles de la poitrine et vous aider à retrouver leur joli galbe. Dès que c’est possible, vous pouvez reprendre une activité physique en privilégiant les sports qui sollicitent le corps de manière modérée et ciblée : natation, yoga…

BON À SAVOIR

L’allaitement est bon à long terme pour les seins ! Et effet, d’après de nombreuses études, réduction du risque de cancer de sein et durée de l’allaitement seraient corrélés.

Accepter son corps après l’accouchement et l’allaitement

L’allaitement, tout comme l’ensemble des événements liés à votre maternité, peut modifier certains aspects de votre apparence. Donner la vie a parfois quelques inconvénients !

Prendre soin de vous

Pour vous sentir bien dans votre corps et réactiver les tissus, les muscles et même les organes, rien de mieux que de vous concocter un programme bien-être, dès que c’est autorisé par vos professionnels de santé :

  • Mettez votre périnée au centre de votre attention : la rééducation, dès qu’elle est possible, vous permettra de vous sentir plus à l’aise dans votre corps post-accouchement et de reprendre le reste de vos activités !
  • Détendez-vous pour lutter contre la fatigue, ennemie d’un joli teint de pêche… Offrez-vous autant que possible des instants rien qu’à vous, de repos ou de plaisir : un massage peut vous faire du bien, ou encore une séance chez l’ostéopathe, pour soigner vos petits maux du post-partum.
  • Reprenez le sport, pour la ligne et la santé ! Dès que possible, en complément d’une bonne alimentation, une activité physique adaptée vous aidera à retrouver la forme et les formes…

L’acceptation de son corps après l’accouchement

Il est vrai que la mise en avant permanente de femmes aux courbes parfaites après la naissance de leur bébé n’aide pas à l’acceptation de son nouveau soi… Vergetures, changement de silhouette, sont parfois difficiles à éliminer, voire impossibles.

Pour ce qui est des vergetures, dans les semaines qui suivent l’accouchement, elles sont particulièrement visibles : des tracés violacés ou rougeâtres peuvent zébrer le ventre, les hanches, les cuisses et les seins… Selon les peaux, elles s’estompent au fil des semaines pour former de fins traits blancs, qui ne pourront hélas jamais disparaître complètement.

L’acceptation est la meilleure solution… Chaque femme est différente, mais surtout tournez-vous plutôt vers « Madame tout le monde » que sur les comptes Instagram où le paraître est plus important que la réalité, au risque de vous faire perdre confiance en vous.

Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?