Acheter en ligne Allô 24h/24
L’allaitement mixte en pratique
  1. Accueil
  2. Tirer son lait : Guide pratique
  3. L’allaitement mixte en pratique

L’allaitement mixte en pratique

Vous avez choisi d’alterner tétées au sein et biberons de préparation infantile ?

L’allaitement mixte, qui consiste à alterner tétées de lait maternel et biberons de préparation infantile, est choisi par de nombreuses mamans. Mais, même si c’est un passage obligé lors du sevrage, il pose de nombreuses questions : quand le commencer ? Comment faire pour que votre bébé continue à bien prendre le sein ? Que faire en cas de baisse de lactation ou d’engorgement ? Quelles tétées supprimer ?
Conseils et mode d’emploi pour réussir votre allaitement mixte !

L’allaitement mixte : mode d’emploi

Pourquoi commencer l’allaitement mixte ?

Les biberons de préparation infantile peuvent être proposés sur prescription de votre médecin, soit, momentanément, comme compléments d’alimentation dans les cas de bébés prématurés ou trop petits par exemple, soit parce que vous voulez commencer à sevrer votre bébé, ou encore parce que vous reprenez le travail. Cela peut aussi simplement être parce que… vous l’avez décidé !

Quand commencer l’allaitement mixte ?

L’allaitement maternel est ce qu’il y a de mieux pour le bébé car il répond parfaitement à ses besoins nutritionnels. L’OMS recommande d’allaiter exclusivement jusqu’aux 6 mois révolus de l’enfant.

Il est donc conseillé d’introduire les préparations infantiles et les biberons le plus tard possible, d’autant plus que cela peut faire baisser votre production de lait et donc mener à un sevrage accéléré.

Mais bien entendu, chaque maman fait comme elle le souhaite, selon ses désirs et ses contraintes.

Si possible, évitez simplement de débuter l’allaitement mixte avant les 6 semaines de votre bébé, le temps que la lactation soit bien installée et le réflexe de succion bien acquis par votre tout-petit.

En cas de retour au travail, vous pouvez introduire les premiers biberons quelques jours seulement avant la reprise ou continuer un allaitement exclusif, à l’aide de biberons de lait maternel donnés pas la personne qui le garde.

Conseils pour réussir votre allaitement mixte

Remplacer progressivement les tétées

Le passage aux biberons de préparation infantile doit se faire de manière lente et progressive pour éviter un engorgement des seins. Il est conseillé de remplacer une tétée de la journée pendant quelques jours puis, lorsque vos seins sont moins tendus, de supprimer la tétée suivante. Habituellement ce sont les tétées de l’après-midi, moins abondantes, qui sont d’abord remplacées par un biberon, puis celles de midi.

Vous pouvez ainsi continuer à allaiter matin et soir, voire pendant la nuit, si votre bébé tète encore la nuit, et également tout au long des week-ends et des vacances.

Continuer à stimuler la lactation

Pour éviter une baisse de lactation trop importante [Lien vers article « Que faire en cas de baisse de lactation »], il est conseillé :

  • de tirer régulièrement votre lait, de manière manuelle ou à l’aide d’un tire lait manuel ou électrique. N’hésitez pas à conserver le lait tiré et à l’apporter à la personne qui garde votre enfant. Vous pouvez aussi en faire don au lactarium de votre région,
  • de garder au moins 2 tétées par jour (matin et soir) et, si possible, d’allaiter exclusivement votre bébé les soirs et week-ends,
  • de vous reposer le plus possible.

En résumé : votre bébé sera allaité au sein quand vous êtes près de lui et au biberon quand vous êtes absente ou non disponible.

LE SAVIEZ-VOUS ?

En cas d’allaitement, vous avez le droit de tirer votre lait sur votre lieu de travail, dans une pièce fermée. Rapprochez-vous de votre entreprise ou de votre employeur pour connaître les modalités mises en place !

Choisir la bonne tétine du biberon

Pour une meilleure transition « sein -tétine », privilégiez les tétines de forme allongée et souple. Il vous faudra peut-être faire plusieurs essais et proposer différents modèles à votre bébé avant de trouver celle qui lui convient. Comme pour le sein, laissez-le attraper lui-même la tétine et vérifiez que la prise de la tétine est correcte.

Fractionner les repas

En cas d’allaitement mixte et d’alternance « tétées / biberons », il est recommandé de fractionner les biberons de préparation infantile, en donnant moins de lait par biberon et en augmentant le nombre de biberons sur une journée. Ainsi, votre bébé gardera un rythme proche des tétées et conservera ses repères.

Pensez également à faire des pauses pendant les biberons.

Et s’il refuse le biberon ?

Notre premier conseil est d’être patient : il est normal qu’il faille un peu de temps à votre bébé pour s’habituer à digérer et tolérer un 2ème lait, ayant une composition différente de celle de votre lait maternel. Cela peut prendre plusieurs jours, et jusqu’à 2 semaines. Si vous ne voyez pas d’amélioration au-delà de cette durée, n’hésitez pas à consulter votre professionnel de santé.

Si votre bébé refuse le biberon, malgré les éventuels changements de tétine, de lait ou de position, faites donner le biberon par une autre personne, en vous éloignant.

Si votre bébé ne semble pas digérer le lait proposé ou avoir des troubles digestifs qu’il n’avait pas avant, rapprochez-vous d’un professionnel de santé : il saura vous conseiller dans le choix d’une formule infantile adaptée aux besoins de votre bébé.

Si vous suivez tous ces conseils et recommandations, vous pourrez continuer l’allaitement mixte aussi longtemps que vous (et votre bébé !) le souhaitez !

Sources :

Mpedia, L’allaitement mixte
https://www.mpedia.fr/art-allaitement-mixte/ 

Mpedia, Questions/Réponses sur l’allaitement
https://www.mpedia.fr/cat-allaitement/#qr 

Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?

Besoin
d'un conseil ?

Des experts à votre écoute

Allô Laboratoire Gallia 24h/24 7j/7
AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal et naturel du nourrisson : il est le mieux adapté à ses besoins spécifiques. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L'allaitement mixte peut gêner l'allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d'utilisation d'une préparation infantile, lorsque la mère ne peut pas ou ne veut pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d'utilisation et de suivre l'avis du corps médical. Une utilisation incorrecte pourrait présenter un risque pour la santé de l'enfant. Les implications socio-économiques doivent être prises en considération dans le choix de la méthode d'allaitement.