Acheter en ligne

Montée de lait : la gérer au mieux

A quoi correspond la montée de lait ? Est-ce douloureux ? Comment stimuler la lactation ? Nos réponses !

montée de lait

La montée de lait maternel est-elle douloureuse ? Quand et comment se déroule-t-elle ? Comment stimuler la lactation ? Retrouvez tous les conseils pour vivre au mieux cette période si particulière.

Tout au long de votre grossesse, votre corps s’adapte pour se préparer à un éventuel allaitement du bébé. Quelques jours suivant l’accouchement, vos seins sont particulièrement tendus et enflés, signes de montée laiteuse. Cette phase peut parfois être douloureuse. Expression manuelle, massages, augmentation du nombre de tétées… Des solutions existent pour vous soulager !

Comment se passe la montée de lait ?

Le colostrum est le premier lait produit par votre corps après l’accouchement. La petite quantité fabriquée ne l’empêche pas de contenir tous les nutriments utiles à votre bébé à sa naissance ! Environ 3 à 5 jours après, il est remplacé par un lait dit de « transition ». Le volume de vos seins augmente pour permettre une production de lait maternel plus importante. Cette étape est appelée la « montée de lait ».

« Pourquoi la montée de lait peut-elle être retardée ? »

Plusieurs facteurs peuvent potentiellement provoquer une montée de lait tardive :

  • Une mise au sein faite tardivement, des tétées courtes ou en faible nombre,
  • Un mauvais positionnement du bébé l’empêchant de téter correctement,
  • Une fatigue ou un stress de la maman impactant sa bonne lactation,
  • Le recours à la césarienne pour donner naissance au bébé peut possiblement retarder la montée de lait.
  • Qu’importe la raison, il est important de vous faire aider et conseiller par un.e professionnel.le de l’allaitement.

Comment favoriser la montée de lait ?

Si vous le pouvez, veillez à mettre votre bébé au sein le plus rapidement possible (idéalement dans les 2 heures suivant votre accouchement), puis, très régulièrement en fonction de ses signes d’éveil. Pas d’inquiétude ! Si votre bébé n’est pas décidé à téter si tôt, ou si ne pouvez pas être ensemble immédiatement, vous pourrez lui proposer le sein quelques heures plus tard.

Montée de lait et engorgement des seins

Le temps que votre corps s’adapte à cette toute nouvelle étape, il se peut que la montée de lait s’accompagne de quelques désagréments

Les douleurs du sein

Il arrive que durant la montée de lait, des mamans aient plus de lait maternel que leur poitrine ne peut en recevoir. Seins tendus et autres sensations de gêne en résultent. Dans pareille situation, il est important d’agir pour vous soulager et éviter que ça ne dégénère en œdème, ampoule de lait, obstruction des canaux lactifères, ou encore mastite inflammatoire.

Les solutions pour se soulager

Nos astuces pratiques pour y remédier.

Augmenter le nombre de tétées

Multiplier les tétées peut participer à retrouver votre bien-être. Votre bébé est en effet le mieux placé pour vous aider à désengorger vos seins naturellement !

Masser vos seins

Le massage aréolaire permet d’assouplir les seins tendus. Pour ce faire :

  • A l’aide de 3 ou 4 doigts, commencez par masser vos seins en réalisant des mouvements circulaires,
  • Puis, placez vos mains à plat et déplacez-les de l’extérieur du sein vers le mamelon,
  • Reproduisez ces mouvements tout autour du sein.

Désengorger vos seins : quelques techniques

  • Pour vous apaiser et extraire le lait du sein engorgé, vous pouvez recourir à l’expression manuelle du lait maternel. Pour ce faire :
  • Placez vos doigts à environ 2 ou 3 centimètres de chaque côté de votre mamelon,
  • Pressez en douceur votre sein, puis, resserrez vos doigts,

Veillez à ne pas étirer votre mamelon vers l’avant, ni à le pincer. Cette pratique doit être indolore !

Masser vos seins ou extraire votre lait peut être plus facile et moins douloureux dans un bain chaud ou sous la douche. La technique du verre d’eau chaude (aussi appelée technique du verre tahitien) peut également vous aider à extraire votre lait plus aisément. Pour ce faire :

  • Munissez-vous d’un verre d’eau chaude (et non brûlante !),
  • Placez-le contre votre sein ; celui-ci recouvre le haut du verre,
  • Redressez le verre de manière à ce que votre mamelon soit immergé, et que le verre fasse un « effet ventouse » sur votre sein.
  • La chaleur et la pression créée par cet effet ventouse vont faire sortir votre lait, désengorgeant ainsi votre sein.

Ces techniques sont à préférer à l’utilisation du tire-lait, pour désengorger vos seins en douceur. En effet, s’il peut vous soulager momentanément, le tire-lait stimule vos seins et la lactation, au risque d’obtenir l’effet inverse, à savoir une augmentation de votre production de lait maternel plutôt qu’une diminution. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un.e consultant.e en lactation que vous indiquera les bons gestes à adopter

La montée de lait marque une étape passagère dans votre vie de maman ; le temps que votre corps parvienne à ajuster la production de lait à la demande du bébé. Si elle peut être déstabilisante au début, une chose est certaine, votre tout-petit et vous prendrez vite vos petites habitudes en matière d’allaitement !

Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?

0% des parents ont aimé cet article !