Acheter en ligne

Le rythme de sommeil de bébé

Voici des conseils afin de mieux comprendre et gérer les petits troubles du sommeil.

Les bébés ont parfois des difficultés à s’endormir ce qui inquiète souvent les parents… Voici des conseils afin de mieux comprendre et gérer les petits troubles du sommeil de bébé.

Gérer le rythme du sommeil de bébé

Si vous couchez un enfant tard, son temps de sommeil nocturne diminue sans pour autant augmenter son sommeil la journée ! C’est pourquoi il est important de bien rythmer les siestes de votre bébé.

Il faut savoir que si votre bébé fait trop de siestes, cela augmentera le nombre de fois où il se réveillera la nuit. Pour autant, s’il est trop fatigué, il pourra avoir des difficultés à s’endormir le soir et aura tendance à se réveiller davantage la nuit.  La sieste de l’après-midi reste la plus efficace et a un impact moindre sur les troubles du sommeil la nuit.  

Voici quelques conseils pour rythmer son sommeil :

  •  3 siestes à 6 mois : une le matin, une en début d’après-midi, et une en fin d’après midi
     
  •  2 siestes entre 9 et 12 mois : une le matin et une en début d’après-midi
     
  •  1 sieste à partir de 15-18 mois : en début d’après-midi

Gérer les petits troubles du sommeil selon l’âge de bébé

Un cycle de sommeil dure 60 à 90 minutes environ, après quoi l’enfant se réveille pendant quelques minutes puis se rendort. Pendant son sommeil, votre bébé peut parfois être agité. Il se peut qu’il fasse des insomnies qui se caractérisent par une phase d’éveil 2 ou 3 fois par nuit pendant au moins 30 minutes, et ce plus de 3 nuits par semaine. (Voir comment endormir et gérer le sommeil de bébé ici)

3 phases sont les plus propices aux réveils nocturnes 

  • À 5/6 mois
  • À 9 mois (facteur biologique + difficulté de la séparation)
  • Entre 18 et 24 mois (opposition au coucher)

Avant 6 mois, votre rôle est d’aider votre bébé à acquérir le rythme jour/nuit, pour cela :

  • Ouvrez les volets le matin à heures régulières et habituez votre bébé à la lumière naturelle du jour, même en hiver !
  • Le soir, diminuez l’intensité lumineuse de votre intérieur, installez une ambiance calme et limitez les excitations et stimulations fortes de votre bébé
  • Préférez laisser bébé s’endormir seul dans son lit
  • Diminuez progressivement l’alimentation nocturne ou trop proche du coucher
Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?