Acheter en ligne Allô 24h/24
Calcul de congés maternité
  1. Accueil
  2. Calcul de congés maternité

Calcul de congés maternité

Découvrez les dates précises de votre congé maternité, adaptée à la situation familiale de votre foyer, et au nombre de naissances à venir.

Comment est calculé le congé maternité ?

Une fois l’effervescence de l’annonce de votre grossesse passée, vous voilà le nez dans les papiers, à anticiper les démarches administratives.

En France, la loi prévoit pour toutes les femmes enceintes, de bénéficier d’un congé maternité. Pour les femmes salariées, le congé maternité suspend provisoirement leur contrat de travail. Pendant ce congé, vous percevrez des indemnités journalières délivrées par la Sécurité Sociale, si tant est que vous respectez les conditions d’indemnisation mises en place par la Code de la Sécurité Sociale. Vérifier votre convention collective, propre à votre secteur d’activité, pour vous informer de votre droit à des congés supplémentaires.

Parce que les dernières semaines de grossesse sont fatigantes et que la future maman a besoin de repos, le congé maternité prénatal lui permet de quitter l’entreprise en amont de son accouchement.

A la naissance de l’enfant, la maman entre dans un congé postnatal. La durée légale du congé maternité peut varier, en fonction du type de grossesse, simple ou multiple et du nombre d’enfants à charge.

A l’approche du retour en entreprise, se pose parfois la question de l’allaitement. Notamment, vais-je réussir à concilier retour au travail et allaitement ? Ne vous inquiétez pas, le droit du travail prévoit des aménagements pour maintenir l’allaitement.

Lire plus

Comment connaître les dates de son congé maternité ?

Il suffit de renseigner la date d’accouchement estimée ainsi que le type de grossesse : simple ou multiple dans le calculateur de congé maternité. Compléter ces informations en précisant le nombre d’enfants que vous avez déjà eus.

 

  • Pour une grossesse simple : dans le cas où vous attendez votre premier ou second heureux évènement, la durée de votre congé maternité est de 16 semaines au total – divisées en 6 semaines de congé prénatal et 10 semaines de congé post-natal.
  • Si vous êtes enceinte de votre troisième enfant, que vos autres enfants sont à votre charge, la durée de votre congé maternité est de 26 semaines, reparties en 8 semaines de congé prénatal et 18 semaines de congé post-natal.

 

Les grossesses multiples bénéficient d’un congé maternité rallongé.

 

  • Rajoutez 8 semaines supplémentaires pour des jumeaux, 10 semaines supplémentaires dans le cas de triplés. Si vous êtes enceinte de jumeaux, vous bénéficierez d’un congé de 34 semaines, dont 12 semaines avant et 22 semaines après accouchement. Pour des triplés, la durée de votre congé sera de 46 semaines globale, soit 24 semaines prénatal et 22 semaines post-natal.

 

Lire plus

Comment avancer son congé maternité ?

C’est votre professionnel de santé, en charge du suivi de votre grossesse, qu’il vous faut contacter. Vous aurez besoin de l’avis favorable de votre médecin ou de votre sage-femme pour avancer votre congé prénatal. Gardez en tête qu’il est seulement possible de l’avancer dans le cas où vous êtes enceinte d’un troisième enfant, ou dans le cas d’une naissance multiple.

 

  • 2 semaines avant la date prévue dans le cas d’un troisième bébé.
  • 4 semaines avant dans le cas d’une naissance multiple.

 

Mémo :

  • Le nombre de semaines ajoutées à votre congé prénatal, seront imputées à votre congé post-natal.
  • L’accord de l’employeur n’est pas obligatoire.
Lire plus

Puis-je décaler mon congé maternité ?

Votre médecin ou votre sage-femme sont les seuls en mesure de vous donner l’autorisation pour décaler une partie de votre congé prénatal en congé postnatal. Au maximum, 3 semaines peuvent être décalées du congé prénatal vers le congé postnatal.

Lire plus

Qui décide de la date du congé maternité ?

Le congé maternité est organisé autour de votre date de terme puisqu’il englobe la période en amont de l’accouchement, et se poursuit après l’accouchement. Commencez par calculer votre date d’accouchement puis calculez les dates prévues de votre congé maternité grâce au calculateur.

 

La CPAM calculera votre congé de maternité à partir de la date prévue de l’accouchement qui sera mentionnée sur la déclaration de grossesse. Demandez conseil au professionnel de santé qui suit votre grossesse pour qu’il précise ces dates avec vous.

 

.

Lire plus

Quand déposer mon dossier de congé maternité ?

Dans un premier temps, déposez votre déclaration de grossesse à la CPAM et à la CAF. Il n’est pas rare que ce soit votre professionnel de santé en charge du suivi de votre grossesse qui télétransmette directement la déclaration de votre grossesse. Dans le cas contraire, pensez à envoyer le feuillets rose à la CPAM et les 2 bleus à la CAF. Par la suite, informer votre employeur à l’aide d’un certificat médical qui atteste de votre grossesse. L’obligation n’est que de prévenir son employeur avant le début du congé. Toutefois, il est conseillé de l’avertir suffisamment tôt (vers la fin du premier trimestre) car, selon la convention collective, il est parfois possible de bénéficier d’aménagements.

Lire plus

Besoin
d'un conseil ?

Des experts à votre écoute

Allô Laboratoire Gallia 24h/24 7j/7
AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal et naturel du nourrisson : il est le mieux adapté à ses besoins spécifiques. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L'allaitement mixte peut gêner l'allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d'utilisation d'une préparation infantile, lorsque la mère ne peut pas ou ne veut pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d'utilisation et de suivre l'avis du corps médical. Une utilisation incorrecte pourrait présenter un risque pour la santé de l'enfant. Les implications socio-économiques doivent être prises en considération dans le choix de la méthode d'allaitement.