Acheter en ligne Allô 24h/24
Les repas de fêtes
  1. Accueil
  2. Les repas de fêtes

Les repas de fêtes

Les repas de fêtes ne sont pas toujours facile à apprécier lorsque l'on est enceinte, voici notre guide.

Que manger pendant les repas de fêtes ?

Les aliments riches en Calcium

Les aliments contenant le plus d’apports en calcium :

  • Cannelle
  • Fromage à pâte cuite (parmesan, gruyère, comté…)

Les autres aliments riches en calcium :

  • Chocolat blanc
  • Chocolat au lait
  • Lait concentré
  • Amande
  • Fromages à pâte molle (pasteurisés)
  • Biscuits sec
  • Crevette (bien cuite)

Les aliments riches en fer

L’aliment qui vous apportera le plus d’apports en fer est le chocolat noir, alors on ne se prive pas de bûche au chocolat noir pendant les repas de fêtes ! Ensuite, le poisson vous apportera également les apports en fer dont vous avez besoin. De plus, la vitamine C améliore l’absorption du fer. Ajoutez un filet de jus de citron sur votre poisson sera meilleur au goût et pour votre santé !

Les aliments riches en DHA

Le DHA, est un acide gras, faisant partie de la faille des Oméga-3, vous en trouverez dans le saumon (bien cuit), les œufs de lompe et le caviar. Idéal pour les repas de fêtes !

Les aliments riches en Vitamine B9

Parmi les aliments riches en vitamines B9, vous trouverez tout d’abord, les noix et les boissons au cacao. Ensuite, vous trouerez également de la vitamine B9 dans les fruits rouges.

Les aliments riches en Iodes

Pour finir, les aliments tel que les crustacés, les langoustes et le crabes, vous apporteront des apports en iodes. Pendant les repas de fêtes, n’hésitez pas à manger quelques crustacés, veuillez cependant à ce qu’elles soient bien cuites !

Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?

Besoin
d'un conseil ?

Des experts à votre écoute

Allô Laboratoire Gallia 24h/24 7j/7
AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal et naturel du nourrisson : il est le mieux adapté à ses besoins spécifiques. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L'allaitement mixte peut gêner l'allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d'utilisation d'une préparation infantile, lorsque la mère ne peut pas ou ne veut pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d'utilisation et de suivre l'avis du corps médical. Une utilisation incorrecte pourrait présenter un risque pour la santé de l'enfant. Les implications socio-économiques doivent être prises en considération dans le choix de la méthode d'allaitement.