Acheter en ligne Allô 24h/24
Gérer une grossesse multiple
  1. Accueil
  2. Ma grossesse
  3. Gérer une grossesse multiple

Gérer une grossesse multiple

La découverte d'une grossesse multiple peut-être bouleversante. Voici quelques pistes pour vous aider.

La découverte d’une grossesse multiple lors de la première échographie peut est bouleversante.

On ne naît pas parents de jumeaux, on le devient.

Détecter une grossesse multiple

Comment savoir si je suis enceinte de jumeaux ?

Tout d’abord, les grossesses multiples dites gémellaires sont détectées dès les premières échographies, entre 11 et 13 SA + 6 jours. En effet, elles permettent de distinguer les deux embryons dans l’utérus. Effectivement, cette échographie est essentielle, elle permettra de déterminer aussi s’il y a un ou deux placentas et une ou deux poches amniotiques et donc si c’est une grossesse gémellaire bichoriale ou monochoriale. Ainsi, votre suivi de grossesse sera adapté en fonction.

Puis, passé le choc de l’annonce, les questions surgissent. Comment vais-je vivre cette grossesse multiple ? Quels sont les risques pour eux ? Quand vont-ils naitre ? Calculer la date d’accouchement pour découvrir la date de naissance estimée. Aussi, vous retrouverez l’ensemble de vos examens médicaux, notamment les échographies.

Heureusement, la grossesse dure neuf mois. Ensuite, les doutes se dissiperont au fur et à mesure de cette grossesse multiple au gré des discussions avec les proches. Mais, la magie, elle, continuera d’opérer jusqu’à la naissance et bien après.

Vous n’êtes pas seules face à cette grossesse multiple

Rien de mieux que d’échanger pour répondre aux questions, se préparer physiquement, mentalement et matériellement parlant.

En effet, les forums et les associations de parents existent. Ceux-ci existent pour que vous vous sentiez moins seules.

Par conséquent, vous trouverez sur le site de la fédération Jumeaux et plus davantage d’informations :

  • Des forums de parents par thématique
  • Une carte de France des associations départementales relais
  • Des témoignages
  • Des informations pratiques

D’autres proposent des astuces et des annonces pour trouver du matériel adapté et pas trop cher.

Un suivi médical régulier et un congé maternité adaptée

Pour les grossesses gémellaires bichoriales. Votre gynécologue-obstétricien réalisera un suivi mensuel dans une structure adaptée (hôpital ou clinique). Des échographies plus nombreuses peuvent vous être proposées : une échographie par mois à partir du 3e trimestre.

Pour les grossesses gémellaires monochariales. Une surveillance clinique et échographique sera plus soutenue afin d’éviter les complications. Il est important que la surveillance de la grossesse soit faite par un praticien expérimenté à la prise en charge de ces grossesses.

Des congés maternités sur-mesure

Puis, vous prendrez petit à petit la mesure de cette grossesse si particulière pour vous. Les professionnels de santé vous accompagneront.

D’une part, le congé de maternité est allongé. Il est de 34 semaines pour des jumeaux, de 56 pour des triplés. Ceci pour vous permettre de mieux vous préparer à l’arrivée de vos petits bouts. D’autre part, le congé de paternité est aussi allongé. C’est pourquoi, il est de 18 jours pour le papa.

Sources :
Fédération Jumeaux
Le grand livre de ma grossesse, Édition Librairie Eyrolles

Partager cet article :

Besoin
d'un conseil ?

Des experts à votre écoute

Allô Laboratoire Gallia 24h/24 7j/7
AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal et naturel du nourrisson : il est le mieux adapté à ses besoins spécifiques. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L'allaitement mixte peut gêner l'allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d'utilisation d'une préparation infantile, lorsque la mère ne peut pas ou ne veut pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d'utilisation et de suivre l'avis du corps médical. Une utilisation incorrecte pourrait présenter un risque pour la santé de l'enfant. Les implications socio-économiques doivent être prises en considération dans le choix de la méthode d'allaitement.