Acheter en ligne Allô 24h/24
Préparer sa valise pour un départ serein à la maternité
  1. Accueil
  2. Ma grossesse
  3. Préparer sa valise pour un départ serein à la maternité

Préparer sa valise pour un départ serein à la maternité

Vous voilà à quelques semaines de la date prévue d’accouchement naturel ou par césarienne, c’est le moment de préparer la valise pour la maternité avec les affaires qui vous seront nécessaires à vous et votre bébé pendant le séjour à la maternité. Pas d’inquiétude dans le cas où il y aurait un petit oubli pour bébé, la maternité est parfois en mesure de vous dépanner une fois sur place.

Préparation de la valise de maternité à l’avance

À l’aide de la liste généralement fournie par la maternité, vous préparer en avance vous permet de partir pour la maternité dans le calme et la sérénité… Prenez votre temps pour préparer tout ce dont vous aurez besoin le jour J.

Les incontournables de la valise de maternité pour la future maman et Bébé

Imprimez votre checklist de la valise pour la maternité :

Cette liste est non-exhaustive, elle vous donne seulement des repères pour faciliter votre organisation. Et vous inspirer confiance. Quantités de vêtements, type de matériel nécessaire… Libre à vous d’adapter la checklist à votre manière. Il n’y a pas une recette unique. Prenez ce dont vous pensez avoir besoin. Vous êtes le futur parent, quoique vous choisirez sera la bonne solution !

Pour le jour J !

  • Votre dossier médical avec les derniers bilans et carte de groupe sanguin
  • Vos papiers (carte d’identité, carte de mutuelle, carte vitale)
  • La reconnaissance anticipée ou le livret de famille. Ce document ne vous dit rien ? Pas de panique, votre partenaire est à l’auteur de cette démarche, n’hésitez pas à lui demander si le papier est en sa possession, si vous avez besoin d’aide.
  • Votre carnet de santé ainsi que celui du deuxième parent.
  • Une tenue confortable qui ne craint rien (long T-shirt, grande chemise…). Sachez que la maternité fournit généralement une chemise pour l’accouchement
  • De quoi se tenir les cheveux attachés (chouchou, barrette, élastique)
  • De la lecture et /ou de la musique pour patienter
  • Un brumisateur et des lingettes rafraichissantes pour se rafraîchir
  • Votre appareil photo pour immortaliser ces moments.
  • Quelques gâteaux et une bouteille d’eau pour votre partenaire.
  • Les premiers vêtements de bébé : body, pyjama, brassière en laine, chaussettes, bonnet

Ce qu’il faut avoir dans votre valise de maternité :

  • 2 tenues confortables et pratiques de rechange, avec une ouverture sur le devant pour allaiter, et surtout faciles à mettre et enlever
  • Une paire de pantoufles ou chaussons
  • Des slips jetables, des serviettes hygiéniques spéciale maternité,
  • Quelques soutiens gorges spécifiques sans armatures (une taille et un bonnet au-dessus de votre taille de fin de grossesse)
  • Des coussinets d’allaitement
  • Vos affaires de toilettes habituelles (savon, dentifrice, brosse à cheveux, maquillage…)

Il vous manque un élément ? Remplacez-le par ce que vous avez à disposition. Chaque parent à son histoire, ses préférences, ses besoins. Ce listing est pensé pour être pratico-pratique, vous savez mieux que quiconque ce dont vous avez besoin. Emmenez ce qui vous fait du bien. Écoutez-vous. Suivez votre instinct.

Les indispensables pour la valise de maternité de bébé :

  • 7 bodies taille naissance, 100% coton, de forme croisée pour plus de facilité
  • 1 petit bonnet en coton à lui mettre dès sa naissance
  • 3 brassières ou des gilets en laine pour lui tenir chaud
  • 5 pyjamas pour pouvoir le changer plusieurs fois par jour
  • 5 paires de chaussettes à mettre par-dessus le pyjama pour garder ses petits pieds bien au chaud
  • 1 turbulette ou gigoteuse
  • Plusieurs grands carrés de tissu souple que l’on appelle aussi couches de tissus. Ils sont parfaits pour essuyer les petites régurgitations, servir de bavoir, ou emmailloter votre bébé
  • 1 petite brosse à cheveux pour la toilette du bébé
  • Prévoir 1 savon doux liquide spécial bébé
  • 1 paquet de couches nouveau-né (elles ne sont pas toujours fournies par les maternités !)
  • Prévoir également pour la sortie de la maternité un siège auto, un couffin ou un porte-bébé.

Vous pouvez également préparer un petit papier où vous noterez tout ce que vous devez emporter avec vous à la maternité ! Car dans la précipitation, un oubli est vite arrivé.

Alors voici quelques petites choses à ne pas oublier :

  • Votre valise
  • La valise de bébé
  • Le sac que vous prendrez avec vous dans la salle d’accouchement
  • Votre dossier médical
  • Vos papiers (carte d’identité, carte de mutuelle, carte vitale)
  • La reconnaissance anticipée
  • Un peu de monnaie pour que votre partenaire puisse prendre des cafés

Vous vous demandez si votre bébé va être confortable et suffisamment à l’aise ? Si ce matériel est suffisant ? Apprenez à observer votre tout petit. Un bébé qui s’endort convenablement, qui ne rouspète pas trop, est un bébé qui va bien. Allez, apaisez vos doutes, vous verrez, vous apprendrez sur le tas. Chaque maman est passée par ces moments donc n’hésitez pas à poser des questions à votre entourage. Mais n’oubliez pas que vous connaissez votre bébé mieux que quiconque, suivez vos intuitions !

Pour profiter de ces derniers jours avant la naissance, l’appli 9 mois & moi vous aide à vivre sereinement votre grossesse.

Toujours préparer le sac pour le jour J avec le deuxième parent, car c’est à lui que l’on demandera les documents et les vêtements pour le bébé.

Conseil de François, sage-femme
Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?

Besoin
d'un conseil ?

Des experts à votre écoute

Allô Laboratoire Gallia 24h/24 7j/7
AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal et naturel du nourrisson : il est le mieux adapté à ses besoins spécifiques. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L'allaitement mixte peut gêner l'allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d'utilisation d'une préparation infantile, lorsque la mère ne peut pas ou ne veut pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d'utilisation et de suivre l'avis du corps médical. Une utilisation incorrecte pourrait présenter un risque pour la santé de l'enfant. Les implications socio-économiques doivent être prises en considération dans le choix de la méthode d'allaitement.