Acheter en ligne

Les besoins nutritionnels de bébé selon son âge

À partir de 6 mois avec le démarrage de la diversification alimentaire, l'alimentation de bébé évolue.

Quels sont les besoins nutritionnels de bébé ?

Les nutriments pour lesquels il faut être vigilants

  • Le fer pour se défendre contre les bactéries et virus… 
  • Du calcium pour ses petits os
  • Les acides gras essentiels pour le bon développement de son cerveau
  • Et les vitamines A, D, E, K, C ou du groupe B indispensables à sa bonne santé.

Les besoins nutritionnels de votre enfant restent très spécifiques et toute son alimentation doit faire l’objet d’une attention rigoureuse. Le lait maternel, ou à défaut une préparation infantile, reste jusqu’à 12 mois l’aliment central de bébé.

De 6 à 12 mois le lait maternel ou la préparation infantile reste le pilier de l’alimentation de bébé

Les enfants de 0 à 3 ans ne sont pas de mini adultes !

  • À 8 mois, un enfant a besoin de près de 7 X plus de fer qu’un adulte en rapport de son poids corporel (bébé de 8 mois de 8 kg et un homme adulte de 70 kg).
  • Puis, à 12 mois, un enfant doit consommer 5 X moins de viande qu’un adulte
  • À 8 mois, un enfant a besoin de 2.3 X moins de sel qu’un adulte
  • Entre 0 et 3 ans, le poids d’un enfant est multiplié par 4

Les besoins nutritionnels de bébé de 6, 7, 9 ou 11 mois

Quelle alimentation pour bébé ?

Du lait, du lait et encore du lait ! 

Même une fois la diversification alimentaire démarrée, le lait maternel reste le pilier de l’alimentation de bébé. En effet, son organisme est encore immature et ses besoins sont très spécifiques. Les professionnels de santé recommandent de donner à votre enfant du lait maternel ou 500 à 700 ml de préparation de suite par jour à partir de 6 mois jusqu’à au moins 1 an.

Quelle quantité donner si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas allaiter ?

Les professionnels de santé recommandent de donner à votre enfant 500 à 700 mL de préparation infantile par jour à partir de 6 mois jusqu’à au moins 1 an.

Une composition qui contribue à satisfaire les besoins nutritionnels de bébé dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée


Les préparations infantiles contiennent des quantités adaptées : 

  •  En nutriments énergétiques (glucides, lipides, protéines),
  •  Mais aussi, en vitamines (vitamines du groupe B, vitamines A, D, E, K, C…) 
  •  Également, en minéraux (fer, zinc, iode…), pour participer au bon développement de
    votre enfant, conformément à la réglementation

Suivez les conseils de votre pédiatre pour diversifier l’alimentation de bébé

À partir de 6 mois, vous pourrez compléter l’alimentation lactée de bébé avec :

  • Des féculents (semoule, petites pâtes, quignon de pain à partir de 7/8 à 12 mois toujours sous la surveillance d’un adulte, riz…)
  • De la viande, du poisson et de l’œuf toujours cuits à cœur et en petites quantités.
  • Des matières grasses nécessaires au bon développement du bébé (privilégier les huiles végétales dont l’huile de colza).
  • Pas de sel

Pourquoi est-ce que le lait de vache n’est pas conseillé ?

Le lait de vache n’est pas conseillé car il est trop riche en protéines et en sel, et ses apports en Acides Gras Essentiels (AGE) sont insuffisants. En comparaison, les préparations infantiles contiennent :

  • 30 fois plus de fer que le lait de vache pour participer au renforcement du système immunitaire du jeune enfant,
  • Près de 17 fois plus d’acides gras essentiels (dont l’acide alpha-linolenique) que le lait de vache pour son développement cérébral,
  • Près de 2 fois moins de protéines que le lait de vache pour ne pas surcharger l’organisme du bébé.

Source : Semaine de la Nutrition infantile, Blédina

Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?