Article

Entre 4 et 6 mois, le début de la diversification alimentaire

6 à 12 mois

Commencer la diversification alimentaire est une étape importante. Par quoi faut-il commencer ? En quelle quantité ? Nous répondons à vos questions.

diversification entre 4 et 6 mois


Diversification alimentaire, à quel âge démarrer ?

 

Jusqu'à 6 mois, le lait maternel, aliment idéal, suffit à couvrir tous les besoins nutritionnels de bébé.


Cependant entre 4 et 6 mois, bébé est prêt à découvrir avec vous de nouveaux goûts.


En accord avec votre médecin, il est donc possible à ce moment-là de démarrer la diversification alimentaire de bébé en complément de son lait, sans jamais toutefois commencer avant 4 mois.

Le lait maternel reste jusqu'à 6 mois la principale source nutritionnelle d'un enfant

 

Quand est-ce que bébé est prêt pour la diversification alimentaire ?

Chaque bébé est unique et le début de la diversification alimentaire varie d'un enfant à l'autre. Rien ne sert de précipiter les choses. En plus du conseil de votre médecin, voici quelques signes qui indiquent que votre bébé est prêt :

  • Il peut tenir sa tête,

  • Il tient assis avec un support,

  • Il s'intéresse aux aliments qui l'entourent,

  • Il est capable de porter des objets à sa bouche.

 

Par quel aliment commencer et en quelle quantité ?

  •  Les légumes et les fruits

    Il est préférable de commencer par les légumes, car cela favoriserait leur consommation plus tard, puis par les fruits. Mais si vous souhaitez commencer par la compote de pommes, c'est également possible !

     

  •  Les céréales infantiles

    Leur forme est idéale pour introduire progressivement les céréales. La première fois vous pourrez saupoudrer une purée de légumes ou de fruits avec quelques flocons, et augmenter progressivement les quantités par la suite jusqu'à atteindre les quantités présentes sur les emballages.

     

  •  Les purées

    Si vous préparez vous-même les purées, pensez à toujours bien laver et éplucher les fruits et légumes utilisés. Privilégiez une texture lisse puis, de mois en mois, vous pourrez proposer des textures un peu plus moulinées puis avec des petits morceaux.

     

  •  La viande, le poisson, les oeufs

    Après 6 mois, vous pourrez commencer à introduire la viande, le poisson et l'œuf toujours bien cuits (10g à 6 mois ou ¼ d'œuf, à 20g à 8 mois ou 1/3 d'œuf par jour) sans oublier les matières grasses, de préférence de l'huile de colza (1 cuillère à café dans chaque préparation).


Une seule chose à retenir :

A chaque nouvelle introduction d'aliment il faut proposer de petites quantités puis les augmenter à chaque nouvelle présentation. Commencez par deux ou trois cuillères à café, que vous proposerez avant ou après une tétée. Vous pourrez augmenter les doses petit à petit.


 

Pourquoi faut-il varier les nouveaux aliments proposés?

A cet âge, bébé construit son répertoire alimentaire de demain : plus il découvrira de légumes et de fruits différents, plus il aurait de chance d'en manger plus grand. C'est pourquoi, varier et alterner les fruits et les légumes est aussi important pour lui.


 

Surtout, une nouvelle expérience à partager

La première cuillère est un moment important à partager. Elle va vous faire craquer c'est sûr cette petite bouche qui s'ouvre à peine devant la cuillère de purée de carottes ou au contraire qui s'ouvre en grand pour avaler cette nouvelle chose !

Il n'y a pas que ce qui est dans l'assiette qui est important au moment de la diversification alimentaire.

Choisissez un moment où vous avez le temps et privilégiez une ambiance calme et détendue pour démarrer cette phase de nouvelles découvertes.

x

Je partage

+1 pts

 

 

A lire aussi …

Article


Mieux comprendre les troubles digestifs de bébé


Constipation, diarrhée, colique, ballonnements, sous ces termes parfois mal compris, décodez les troubles digestifs fréquents du nourrisson, et surtout comment y répondre pour soulager votre bébé !

Des experts en vidéo

Pour répondre à vos questions
sur la grossesse, sur les pleurs et
troubles digestifs de bébé,
le développement psychomoteur
et bien d'autres sujets

Pleurs,
régurgitations,
coliques ou
diarrhées...

Comprenez tous les
troubles digestifs
pour apaiser bébé