L'importance du lait de croissance dès 12 mois*

À 12 mois, le lait maternel ou un aliment lacté reste nécessaire pour bébé.

À 12 mois, le lait maternel ou un aliment lacté destiné aux enfants en bas âge, reste nécessaire pour bébé afin de contribuer à son équilibre nutritionnel. C’est pourquoi le lait de croissance est essentiel.

Quelle place pour le lait de croissance dans l’alimentation d’un bébé de 12 mois et plus ?

Le lait de croissance

Tout d’abord, en complément d’une alimentation variée et équilibrée, la consommation de 500mL/j d’un aliment lacté destiné aux enfants en bas âge contribue à l’équilibre nutritionnel de l’enfant dans le cadre d’une alimentation diversifiée. En effet, cet aliment appelé communément « lait de croissance »  contient notamment :

  • Du fer pour prévenir le risque de carence fréquent à cet âge,
  • Des acides gras essentiels, dont des omégas 3 (acide alpha-linolénique) pour contribuer au développement cérébral et visuel de l’enfant,
  • Du calcium et de la vitamine D pour contribuer à la croissance osseuse
  • Une teneur en protéines adaptée à l’immaturité rénale de l’enfant

L’évolution de ses besoins nutritionnels

À 12 mois, l’enfant qui continue de se développer et de grandir a des besoins nutritionnels bien spécifiques. Par exemple, il a besoin de près de :

  • 6 fois plus de fer
  • 4 fois plus de calcium
  • 3 fois plus de lipides
  • 22 fois plus de vitamine D, qu’un adulte de 70 kg (dépense énergétique de 2000kcal), en rapport à son poids corporel.

Quelle forme de lait de croissance* à partir de 12 mois ?

Quelle que soit la forme choisie (poudre ou liquide), cet aliment contribue à couvrir les besoins nutritionnels de l’enfant après 1 an, dans le cadre d’une alimentation diversifiée.

Le lait de croissance*, jusqu’à quel âge et en quelle quantité ?

Jusqu’à l’âge de 3 ans, il est recommandé de consommer 500ml par jour de cet aliment dans le cadre d’une alimentation diversifiée. En effet, nous vous conseillons de proposer à votre enfant un biberon le matin, et un autre au goûter. Vous pouvez également lui donner une petite portion de fromage pasteurisé et sans croûte (16 à 20g/jour) et/ou un produit laitier adapté aux enfants en bas âge pour participer à la couverture de ses besoins journaliers.

Bon à savoir

Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) précise que  les laits de chèvre, d’ânesse ou de brebis ne sont pas adaptés à l’alimentation de votre bébé.

*aliment lacté destiné à des enfants en bas âge

Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?