Mon couple et moi 5 minutes

Baby clash : prévenir ou surmonter une crise de couple après l’arrivée du bébé

Mon couple et moi 5 minutes

Baby clash : prévenir ou surmonter une crise de couple après l’arrivée du bébé

separator-99d7ce365d

L’arrivée d’un enfant vient nécessairement chambouler l’équilibre construit jusqu’ici dans votre famille, notamment s’il s’agit du premier bébé venant se joindre aux 2 personnes composant votre couple. Les raisons peuvent être nombreuses: le rythme de vie change, la fatigue est importante, si votre bébé pleure beaucoup et a du mal à trouver son rythme de sommeil, une fatigue nerveuse peut également se faire ressentir…

Comme beaucoup de jeunes parents, vous pouvez traverser des difficultés dans votre couple : irritabilité, manque de communication, malentendus, tensions, intimité sexuelle compliquée à retrouver…

Qu’est-ce que le baby clash ? Comment éviter de mettre votre couple en péril ? Comment surmonter la crise une fois qu’elle est installée ? Tous nos conseils pour vous accompagner dans cette période si particulière qu’est l’après-naissance.

Qu’entend-on par

« baby clash » ?

Le baby clash est synonyme de séparation du couple de jeunes parents, quelques mois seulement après la naissance de leur bébé. Ce terme anglais a été popularisé en France par le psychiatre Bernard Geberowicz, co-auteur, avec la journaliste Colette Barroux, du livre Le baby-clash – Le couple à l’épreuve de l’enfant, paru en 2014.

Vous étiez deux, ou déjà plus, aviez trouvé un équilibre qui vous convenait… et voilà que vous perdez vos repères et devez composer avec ce tout petit bébé. Vous êtes responsables d’une petite vie… Et si c’est votre premier enfant, il vient faire de vous une « famille » !

Son arrivée dans votre foyer est loin d’être anodine… Alors comment préserver au mieux votre couple d’une crise éventuelle ?

Anticiper avant l’accouchement : le conseil essentiel pour prévenir le baby clash

Avant même l’arrivée du bébé, l’anticipation sera votre meilleure alliée ! N’hésitez pas à discuter au maximum ensemble : comment voyez-vous le quotidien après sa naissance ? A quoi, correspond, pour chacun, un partage des tâches équilibré ? Quelles seront vos priorités, selon vous ?

Vouloir tout mener de front en reprenant trop vite travail et vie sociale à 100% comme avant ne sera pas possible. Il est important d’en avoir conscience dès maintenant : les premiers mois, votre bébé demandera une attention quasiment constante. Par ailleurs, il serait plus opportun de profiter de ses siestes pour vous reposer vous-même afin d’éviter d’accumuler trop de fatigue. En effet, cette dernière est souvent à l’origine des difficultés rencontrées par les couples de jeunes parents.

Dépasser la crise, une fois qu’elle s’est immiscée dans votre couple

Chaque couple est différent, avec sa propre histoire, et sa propre façon de traverser telle ou telle épreuve. De la même manière, chaque relation mère- enfants ou père- enfants est différente, et l’équilibre est à trouver en famille, pour que chacun se sente bien et à sa place.

Néanmoins, ces deux conseils clés pourront vous aider à apaiser les choses avec le co-parent :

Après la naissance : pensez à votre couple !

Si le bébé dort dans la chambre parentale pendant les premiers mois et qu’il faut plus ou moins de temps à chaque couple pour retrouver une intimité sexuelle, il est important de ne pas oublier votre couple.

Jusqu’à l’âge de 3 mois, votre bébé dort entre 16 et 20 heures par jour et peut facilement s’endormir tout contre vous, en voiture, en poussette… Cela vous laisse du temps pour faire une balade complice, aller boire un verre en terrasse, ou tout simplement vous endormir dans les bras l’un de l’autre en journée pour vous reposer dans une bulle de douceur…

Même si votre vie sexuelle n’est pas encore revenue au top, il est indispensable de garder un lien tactile et affectif, tout en respectant le temps nécessaire, propre à chaque jeune maman, pour se réapproprier son corps après l’accouchement. Il est aussi possible de démontrer votre amour à votre conjoint par bien d’autres moyens : petites surprises et marques d’attention, moments de rire, de détente, massages sensuels, etc.

Faites équipe et… faites-vous aider si nécessaire

C’est le moment ou jamais de vous parler, de dire ce que vous ressentez et attendez l’un de l’autre pour faire face à votre nouveau rythme au quotidien et prendre soin de votre bébé, de votre foyer et de votre couple, ensemble.

Si vous avez besoin de souffler, n’hésitez pas à vous faire aider par des proches, amis ou membres de la famille, ou encore professionnels de la petite enfance !

Si les tensions restent nombreuses et que la communication est trop difficile entre vous, n’hésitez pas à aller consulter un thérapeute conjugal et familial, formé à accompagner les couples dans ce genre de situation.

separator-f674ecea99
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris