Se réapproprier mon corps 6 minutes

Les régimes sont-ils compatibles avec l'allaitement ?

Se réapproprier mon corps 6 minutes

Les régimes sont-ils compatibles avec l'allaitement ?

separator-f0a4e177ed

Votre bébé est né, et il vous reste, après l’accouchement, quelques kilos dont vous aimeriez vous débarrasser… Rien de plus normal pour la jeune femme qui vient d’accoucher que d’avoir envie de perdre du poids après sa grossesse ! Mais, si elle allaite… Est-ce vraiment le moment d’entamer un régime ? Les professionnels de santé s’accordent pour répondre que non ! Explications…

L’allaitement : votre allié pour perdre du poids !   

Et oui ! Le fait même de donner le sein à votre bébé contribue à aider votre corps à retrouver plus rapidement sa ligne… En effet, les kilos pris lorsque vous étiez enceinte ne sont pas arrivés là juste pour vous embêter : ils sont utiles ! Le rôle des graisses stockées dans le corps pendant la grossesse est précisément de fournir aux mamans le supplément d’énergie dont elles ont besoin pour produire du lait maternel pour allaiter leurs enfants. Ainsi, en mangeant des repas variés et équilibrés , vous allez petit à petit puiser dans vos réserves et retrouver progressivement votre poids de forme après l’allaitement de votre bébé.

Sans faire de régime particulier, vous avez donc un avantage sur les femmes qui n’allaitent pas après leur accouchement : vous devriez retrouver plus facilement votre poids d’équilibre et votre ventre d’avant grossesse !

Bon à savoir

Pour que cela se vérifie, veillez à suivre le même adage que pendant la grossesse : « on ne mange pas pour 2, on mange 2 fois mieux ! ». En effet, si vous mangez pour deux, même en allaitant, votre poids peut rester le même, ou vous pourriez même prendre des kilos pendant les semaines qui suivent la naissance de votre bébé ! 

Pourquoi éviter les régimes amincissants pendant l’allaitement ?

S’il est déconseillé à la maman qui allaite son enfant d’entamer un régime post – accouchement pour maigrir, c’est essentiellement pour éviter que la restriction alimentaire n’entraîne une baisse de la lactation qui pourrait avoir un impact sur la prise de poids et la bonne santé du bébé

Par précaution, il est donc recommandé à la maman d’éviter tout régime draconien visant la perte très rapide des calories et kilos liés à sa grossesse, mais de plutôt adopter une alimentation variée et équilibrée en veillant à manger des aliments sains (fruits, légumes, protéines…) à chaque repas, sans oublier de boire de l’eau ! (Consultez notre article Tisane d’allaitement, eau : bien s’hydrater pendant l’allaitement).

Faire du sport pour perdre du poids après la grossesse

Autre astuce pour accélérer le retour à votre poids de forme sans pour autant entamer une diète et une chasse aux calories dès les premières semaines de vie de votre enfant : faire un peu d’activité physique.

Si la pratique d’un sport ne pourra se faire qu’en ayant pris soin de faire votre rééducation du périnée au préalable dès les 6 à 8 semaines qui suivent l’accouchement, rien ne vous empêche d’adopter d’autres habitudes pour prendre soin de votre corps de femme : marchez en journée, par exemple, ou rendez-vous à la piscine une fois par semaine.

Des exercices quotidiens vous permettront de rapidement retrouver la pêche et de retonifier votre corps de jeune maman !

Dans les premiers temps, privilégiez les sports « doux » : les activités basées sur la respiration et les mouvements en souplesse comme la marche, la natation, ou le yoga… Dans tous les cas, évitez les disciplines qui sollicitent trop intensément vos abdominaux avant que ceux-ci soient également rééduqués. Et si vous êtes accro à votre sport favori, le mieux est d’en parler au professionnel de santé qui vous accompagne. De même, si vous avez accouché par césarienne, il est recommandé de demander conseil à votre professionnel de santé pour définir avec lui si vous êtes apte à reprendre une activité sportive.

Et si vous n’avez pas envie de vous inscrire dans une salle de sport à l’extérieur, ou pouvez dans ce cas faire du sport en mode cocooning, à la maison !

L’influence sur votre moral et donc sur votre patience en vaut sans doute la peine ! Avec la reprise d’une activité physique adaptée et en privilégiant une alimentation variéeéquilibrée qui répond à vos besoins spécifiques et à bébé pendant cette période d’allaitement, vous vous sentirez déjà plus légère et plus positive.

Cela vous permettra d’arrêter de mettre votre jean de grossesse et de remettre votre bon jean fétiche. Mais si vous ne pouvez toujours pas porter votre jean préféré, notre conseil : achetez un jean à votre taille. Même si ce n’est que pour quelques mois, remettre un bon vrai jean vous donnera un coup de peps au moral et vous vous sentirez plus positive !

LE SAVIEZ-VOUS ?

Vous êtes musulmane et vous jeûnez habituellement pendant le Ramadan ? Si l’Islam préconise le jeûne entre le lever et le coucher du soleil pendant la période du Ramadan, tout comme la grossesse, la période de l’allaitement est une des raisons de dispense du jeûne pour les mamans.

Il faut donc un peu de patience avant de retrouver votre ligne. Cette période est tout à fait normale, ne vous inquiétez pas. Par contre, sachez qu’au cours de l’accouchement, vous avez déjà perdu environ 5 à 6 kg !

Pour faciliter la perte des autres kilos, il vous faudra adopter une bonne hygiène de vie : faire un peu d’exercice pendant la journée et avoir une alimentation équilibrée, répartie sur 3 repas (évitez le grignotage).

Si vos « kilos en trop » sont vraiment lourds à porter pour vous après votre accouchement, n’hésitez pas, avant de commencer tout régime alimentaire amincissant, à consulter un.e diététicien.ne-nutritionniste afin d’obtenir des conseils pour la perte de poids. L’idéal est d’attendre au moins 2 mois après la naissance du bébé, afin que votre organisme ait bien récupéré et que votre allaitement, et donc une bonne lactation, soit bien mis en place.

separator-a7abde5b77
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris