Vie quotidienne 5 minutes

Partage des tâches

Vie quotidienne 5 minutes

Partage des tâches

separator-846a134dce

Organisation en famille et partage des tâches ménagères

Éducation des enfants, ménage ou préparation des repas... Comment les tâches ménagères sont-elles réparties au sein des foyers français ? Si depuis quelques années, les hommes s’impliquent davantage, les tâches de la vie quotidienne sont encore majoritairement assumées par les femmes. Voici quelques conseils pour une meilleure organisation à la maison !

 

Une répartition des tâches encore inégalitaire au sein du foyer 

Lors du premier confinement en 2020, la fermeture des écoles et des crèches ont induit davantage de tâches domestiques et le besoin de s’occuper plus des enfants. Les femmes y ont contribué davantage, révélant une répartition encore fortement inégalitaire au sein des couples. Aujourd’hui, selon l’INSEE, les femmes prennent en charge près de 60% des tâches ménagères et 70% des tâches parentales au sein du foyer.

Ces chiffres sont confirmés par une étude Ifop pour Consolab* sur la répartition des tâches domestiques au sein des couples, menée en avril 2022. En effet, il en ressort que : 

  • 57% des Françaises font plus de tâches ménagères que leur conjoint 

  • Seulement 16% des hommes affirment en faire plus que leur conjointe

Heureusement, au fil des années, ces inégalités tendent à s’améliorer et la répartition des tâches au sein du foyer devient de plus en plus équitable. Ainsi, toujours d’après l’étude IFOP pour Consolab*, le pourcentage de femmes qui disent en faire « beaucoup plus » que leur conjoint est passé de 45% en 2015 à 31% en 2022. De plus, la proportion de femmes dont le conjoint ne fait « jamais » certaines tâches (repasser, laver les sanitaires, préparer le repas...) est en baisse depuis 2005. 

La charge mentale encore imputée aux femmes

Démocratisée en 2017 par la dessinatrice « Emma » dans sa bande dessinée « Fallait Demander », la charge mentale désigne la partie « cachée » des tâches ménagères, c’est-à-dire l’anticipation, l’organisation, la planification de celles-ci. Elle est encore très largement subie par les femmes et participe amplement à la répartition inégale des tâches ménagères.

Penser à tout, tout le temps, prévoir à l’avance et ne rien oublier augmente le stress, la fatigue et le risque de dépression. De plus, le temps passé à « organiser » et « planifier », c’est moins de temps consacré à ses activités professionnelles, sociales et de loisirs.

L’importance de trouver un équilibre dans le couple

Une mauvaise répartition des tâches et une charge mentale trop lourde pour l’un des partenaires peut créer des tensions, des crispations dans le couple pouvant même aller jusqu’à la rupture. L’arrivée d’un bébé ou la gestion d’enfants fragilise encore d’avantage l’équilibre au sein de la relation.

Conseils & astuces pour trouver un équilibre en famille

Une égalité des tâches au sein du couple

  • Communiquer !

Au quotidien, chaque conjoint est pris dans ses habitudes, son travail et ses obligations : il ne faut jamais partir du principe que ce qui est évident pour nous, l’est pour l’autre.  Il est donc très important de discuter dès l’apparition des premières crispations. 

  • Anticiper, faire des listes et répartir les tâches 

L’astuce Laboratoire Gallia : Pour plus de clarté et d’efficacité, libre à vous d’instaurer ensemble un système de check-list en notant toutes les tâches à accomplir dans la semaine (faire les courses, prendre rendez-vous chez le médecin, donner le bain à bébé...) et les attribuer à un partenaire, de sa « conception » à son exécution.  Ainsi, vous aurez un visuel sur l’avancement et la répartition des tâches, et vous sentirez plus sereins. Rappelez-vous de répartir les tâches de manière équitable plutôt qu’égalitaire : prenez en compte la disponibilité de chacun ainsi que le temps que prendra chaque mission à être accomplie.

Futurs parents ou parents de jeunes enfants, Laboratoire Gallia & Vous a mis en place un outil dédié sur le site permettant aux parents d’être guidés tout au long du parcours : rappels de tâches, examens et consultations, et conseils personnalisés en fonction de votre mois de grossesse ou bien de l’âge de votre enfant.

Essayez l’outil checklist dès maintenant !

  • Être Disponible

Pour pouvoir prendre en charge les tâches quotidiennes… encore faut-il être disponible ! Aménagement des horaires, télétravail, congé parental, RTT, congés enfants malades : le droit du travail met à votre disposition plusieurs outils vous permettant de lever le pied côté professionnel pour vous consacrer davantage à votre vie de famille

Par exemple, demander quelques jours de télétravail hebdomadaires peut vous permettre de ne plus perdre de temps dans les transports. Vous avez, si vous le souhaitez, la possibilité de demander une réduction du temps de travail (RTT) si en tant que parent, vous vous sentez fatigué ou que vous souhaitez disposer de plus de temps pour garder vos enfants. Enfin, le congé parental d’éducation (partiel ou total) dure de quelques mois à une année et permet à l’un des parents de faire une pause dans sa vie professionnelle pour se consacrer pleinement aux enfants.

Vous trouverez plus d’informations sur www.service-public.fr.

Attention cependant à ne pas se perdre : le télétravail notamment permet d’être plus flexible, mais ne vous rend pas pour autant légitime d’endosser toutes les tâches de la maison. Les autres ne doivent pas se reposer sur ceux qui sont plus présents au foyer. Parallèlement, il est important de ne pas mélanger vie pro et vie perso, ne laissez pas cette opportunité atteindre cet équilibre et gardez un temps et un espace de travail à la maison autant cadré que possible.

  • Déléguer

Grands-parents, crèche, aide-ménagère ponctuelle ou régulière... Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à faire appel à une tierce personne pour vous épauler : ménage, repassage, garde d’enfants... En cas d’arrivée de bébé dans un foyer, vous pouvez même demander à bénéficier d’une aide à domicile auprès de la CAF ou de la PMI.

Impliquez toute la famille dans les tâches domestiques !

Si vous avez des enfants, n’hésitez pas à les impliquer, même tout petits !

En effet, d’après la pédagogie de Maria Montessori, un enfant peut aider à la réalisation des tâches quotidiennes dès l’âge de 2 à 3 ans en fonction de son intérêt et de son tempérament. 

Impliquez-le peu à peu au partage des tâches, montrez-lui et apprenez-lui. C’est en accompagnant votre tout-petit à collaborer à la routine en famille que vous l’amènerez à ne pas considérer les tâches ménagères comme des activités pénibles. Pour ce faire, montrez-lui plusieurs fois les activités que vous accomplissez au quotidien, puis faites-lui peu à peu confiance en lui attribuant certaines tâches simples. Vous verrez que votre petit assistant sera très fier de vous montrer qu’il sait ensuite le « faire tout seul ». Voici une liste de tâches accessibles que votre enfant pourra facilement réaliser : 

  • Ranger ses livres / jouets dans sa chambre

  • Mettre ses vêtements dans le panier de linge sale

  • Jeter des déchets à la poubelle / dans le compost (et donc l’initier au tri !)

  • Nettoyer de petites surfaces avec un chiffon ou une éponge

  • Se laver les mains tout seul

  • Aider à la préparation de repas (équeuter des haricots verts, par exemple)

Impliquer votre tout-petit dans la réalisation des tâches quotidiennes vous permettra de lui déléguer une partie du travail et d’alléger votre charge mentale. Enfin, cela contribuera également à son développement : cela l’aidera à organiser son temps, à avoir des responsabilités, à se fixer des objectifs et à développer sa motricité. 

L’astuce Laboratoire Gallia : Pour les parents connectés, il existe même des applications vous permettant de réaliser des tableaux de partage des tâches personnalisés (suivant le nombre d’enfants, leur âge...). Ces tableaux sont particulièrement intuitifs et ludiques et permettent à vos enfants d’apprendre à se rendre utile tout en s’amusant !

Si vous souhaitez aller encore plus loin, vous pouvez faire appel à des home organizers. De plus en plus prisés, ces coachs en rangement et organisation vous aident à gérer votre maison en créant des sytèmes pratiques et ludiques pour vous faciliter la vie quotidienne.

Rappelez-vous,

Ne soyez pas trop exigeants avec vous-même : vous avez le droit d’être fatigués et de lâcher prise. Le ménage peut attendre...

 

Le repos et les moments uniques avec bébé restent la priorité.

*réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 28 au 31 mars 2022 auprès de 2 003 personnes représentatif de la population âgée de 18 à 24 ans résidant en France métropolitaine

separator-e46e729748
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris