Acheter en ligne

Le système immunitaire du bébé : son rôle et son utilité

Quelle est l’utilité du système immunitaire du bébé ? Quels sont les rôles des anticorps maternels et du microbiote intestinal...

Tout comme les adultes, les enfants ont besoin d’un système immunitaire performant pour préserver leur santé. Quelle est l’utilité de l’immunité chez le bébé ? A quoi servent les anticorps ? Quelle est la fonction de ce qu’on appelle le « microbiote intestinal » ? On fait le point !

À quoi sert l’immunité chez votre bébé ?

L’immunité, à travers l’action de ses défenses immunitaires, correspond à la capacité d’un organisme de lutter contre les diverses agressions susceptibles d’être rencontrées, à tout âge de la vie. 

Garant de la bonne santé de votre bébé, il se caractérise par deux mécanismes de défense :

  • l’immunité innée, désignant les barrières physiques peau-muqueuse et les mécanismes de défenses immunitaires activés dès la naissance.
  • l’immunité acquise, désignant les anticorps développés par immunostimulation après infection par un antigène.

Ainsi, jour après jour, son système immunitaire va se renforcer pour devenir de plus en plus performant. Les anticorps, petit à petit fabriqués par l’organisme de votre enfant, seront spécifiques aux différents virus et bactéries rencontrés dans son environnement.

Ainsi, jour après jour, son système immunitaire va se renforcer pour devenir de plus en plus performant. Les anticorps, petit à petit fabriqués par l’organisme de votre enfant, seront spécifiques aux différents virus et bactéries rencontrés dans son environnement. Si la peau et les muqueuses faisant partie du système immunitaire inné (qui constituent une première barrière) ne réussissent pas à stopper l’entrée de l’agent pathogène, cette dernière ligne de défense que constitue l’immunité acquise entrera en action, afin de produire un anticorps correspondant à l’agent pathogène qui se présente.

A chaque nouvel épisode de maladie, le système immunitaire de votre bébé mémorise certaines propriétés du virus. Lors de la prochaine infection avec l’agent pathogène, son système immunitaire résistera plus rapidement et plus efficacement.

LE SAVIEZ-VOUS ?

La fièvre est le signe d’un système immunitaire performant

Votre enfant est malade et il a de la fièvre ? C’est bon signe !  Une telle réaction signifie que son organisme est en pleine lutte contre l’infection en cours. En effet, lorsque la température du corps augmente, le système immunitaire déclenche son mécanisme de défense contre les intrus. Loin d’être un ennemi, la fièvre combat la maladie aux côtés de votre bébé !

Naturellement, si votre enfant ne semble pas dans son état normal, veillez à consulter un.e professionnel.le de santé.

Quels sont les rôles des anticorps pour votre nourrisson ?

Les anticorps des bébés concourent activement au bon fonctionnement de ses défenses immunitaires. Appelés « immunoglobulines », ils sont divisés en 5 classes :

femme-parent-qui-donne-biberon-enfant
  • Les immunoglobulines G (IgG) : Elles combattent les infections de type bactériennes, virales ou encore fongiques.
  • Les immunoglobulines M (IgM) : Elles ont la faculté de reconnaître et d’éliminer les antigènes (des substances pouvant engendrer une réaction immunitaire).
  • Les immunoglobulines A (IgA) : Elles permettent d’éviter que des agents pathogènes ne contaminent les cellules des muqueuses et de l’épiderme.
  • Les immunoglobulines D (IgD) : Elles facilitent la maturation et l’efficacité des lymphocytes B (globules blancs).
  • Les immunoglobulines E (IgE) : Leur rôle est de lutter contre les allergies et les parasites.

Les anticorps transmis avant la naissance

Pendant la grossesse, le placenta de la maman permet de transmettre à votre bébé des anticorps, et plus particulièrement des immunoglobulines G (IgG).

Ce transfert d’anticorps permet ce qu’on appelle l’immunité passive, c’est-à-dire la protection de votre enfant pendant ses premiers mois de vie.

Les anticorps transmis après la naissance

L’allaitement permet de transmettre à votre bébé les anticorps nécessaires pour se défendre le temps que son système immunitaire se mette en place. D’ailleurs, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement exclusif des nourrissons jusqu’à leurs 6 mois, puis jusqu’à leurs 2 ans en parallèle d’une alimentation diversifiée. En effet, le lait maternel apporte une multitude de bienfaits ! Il permet notamment le transfert d’immunoglobulines A, principalement, ainsi que G et M en plus faible quantité.

Rassurez-vous, si votre bébé n’est pas allaité, les laits infantiles contiennent des vitamines qui participent au bon fonctionnement de son système immunitaire, et certains nutriments, comme les fibres prébiotiques, qui contribuent à la bonne mise en place de son microbiote intestinal, qui dialogue avec son système immunitaire.

Par ailleurs, pour tous les bébés, de nombreuses moyens permettent de renforcer son système immunitaire : un bon sommeil, le respect du calendrier de vaccination, prendre l’air, une alimentation variée et équilibrée quand il sera un peu plus grand…

Quelle est la fonction du microbiote intestinal ?

Constitué d’un ensemble de micro-organismes, le microbiote intestinal procure de nombreux bienfaits et participe activement au développement de l’immunité des enfants dès leur plus jeune âge. Sa bonne mise en place et le respect de son équilibre sont essentiels pour la santé de votre bébé.

Pour en apprendre plus sur le sujet, découvrez notre article

Pour découvrir comment vous, parents, pouvez favoriser un bon équilibre du microbiote intestinal de votre bébé et renforcer son système immunitaire, lisez notre article sur ce sujet Renforcer le système immunitaire du bébé : est-ce possible ?

Je lis plus d’articles…

Sources

  1. Aptamil, La voie vers un sytème immunitaire fort
  2. Allo docteurs, Le système immunitaire : les défenses de l’organisme
  3. Naître et grandir, La fièvre chez l’enfant
  4. Le journal des femmes santé, Immunoglobuline G (IGG) : définition, rôle, dosage, déficit, taux élevé
  5. Académie – médecine, Le passage placentaire des immunoglobulines
  6. Professeur Joyeux, La construction des défenses immunitaires du Nourrisson, 1000 jours à partir de la conception
  7. Futura santé, Immunoglobuline
  8. Le journal des femmes santé, Immunoglobuline M – IgM : basse, élevée, causes, que faire ?
  9. Larousse, immunoglobuline
  10. Wikipédia, Lait maternel humain
  11. Compagnie des sens, 5 ASTUCES POUR RENFORCER L’IMMUNITÉ DES BÉBÉS
Partager cet article :