Acheter en ligne Allô 24h/24
L’activité physique pour renforcer l’immunité de votre bébé
  1. Accueil
  2. Santé de bébé
  3. L’activité physique pour renforcer l’immunité de votre bébé

L’activité physique pour renforcer l’immunité de votre bébé

Comment les activités physiques renforcent-elles les défenses immunitaires du bébé ? Quelles activités pratiquer ? Découvrez nos conseils !

Une dose de grand air, une portion d’exercice, une poignée de jeux en collectivité… Autant d’éléments contribuant aux enfants une immunité du tonnerre ! Quels sont les bienfaits offerts par la pratique d’une activité physique sur la santé ? Quelles sont celles à privilégier ? Qu’en est-il du sport pour bébé ? Quels jeux mettre en place pour lui permettre de se dépenser ? Nos conseils !


Si au début leur vie, les phases d’éveil des enfants sont relativement courtes, à partir de 6 mois celles-ci commencent à se prolonger. Au fil du temps, le tout-petit va découvrir son corps, développer ses habiletés motrices, acquérir de l’équilibre, travailler son orientation, sa force, sa vitesse… Pour l’y accompagner, rien de tel que de faire une activité en famille /ou en compagnie d’enfants du même âge ! Des moments idéaux pour lui faire découvrir, tout en douceur, de nouvelles sensations en le familiarisant à des environnements et terrains de jeux jusqu’alors inconnus.

La pratique d’une activité physique : quels bénéfices pour la santé de votre enfant ?

Tout comme chez l’adulte, la pratique d’une activité physique va contribuer à son développement physique du tout-petit, consolider son microbiote intestinal et aider à l’élimination d’éventuelles toxines présentes dans son petit corps. A noter que les conditions dans lesquelles celle-ci est effectuée peuvent contribuer son immunité. On vous explique !

En plein air

Le fait d’emmener votre enfant courir, se défouler à vos côtés lui permettra de profiter d’une multitude de bienfaits et ce, qu’importe la saison !

  • Période printemps – été : la lumière du soleil permet à notre organisme de produire de la vitamine D, vitamine très utile au bon fonctionnement du système immunitaire, ainsi que pour le développement de dents et d’os résistants (une bonne protection solaire reste nécessaire pour la peau fragile de votre tout-petit).
  • Période automne – hiver : le froid favorise aussi le développement des défenses immunitaires de votre enfant ! N’oubliez pas de le couvrir comme il se doit !

Jouer en collectivité

enfant-qui-joue-deguisementenfant-qui-joue-deguisement

Le fait de faire jouer votre enfant en groupe permet à son organisme d’être confronté à de nouvelles bactéries, potentiellement transmises par d’autres enfants. Celles-ci sont particulièrement utiles pour renforcer son immunité dite acquise, en permettant à son organisme de produire des anticorps spécifiques aux pathogènes rencontrées.
Pour en apprendre plus sur le sujet, nous vous invitons à découvrir notre article Bébé tout le temps malade à la crèche : enjeux pour son système immunitaire.

À la rencontre de microbes présents dans son environnement

Autoriser votre enfant à ramper sur le sol, à mettre ses doigts et ses jouets à la bouche (en vous assurant toujours qu’il ne risque pas de se mettre en danger !) renforcera ses défenses immunitaires et l’aidera à être davantage tolérant face aux allergènes rencontrés petit à petit. Pour ce faire, il est donc important pour vous, parents, de ne pas lui imposer des règles d’hygiène trop drastiques, qui pourraient avoir l’effet inverse de celui que vous recherchez, tout en s’assurant que bébé reste propre.

Quelles sont les activités physiques pour bébé faciles à pratiquer ?

Des activités physiques peuvent être proposées progressivement aux tout-petits, en fonction de leur âge, niveau et capacités physiques et motrices. Pour cela, nul besoin de vous équiper de produits spécifiques, votre simple présence d’adultes est, pour votre enfant, le meilleur de tous les jeux !

Voici 3 idées pour accompagner votre enfant à dépenser son énergie :

  • La marche 

A 4 pattes, en se hissant sur des supports, ou une fois la marche acquise, lui permettre de se déplacer chez vous en toute sécurité ou l’emmener en balade au grand air, sont à privilégier pour favoriser développement psychomoteur et santé !

  • La danse 

Le prendre dans vos bras pour improviser une petite danse, lui apprendre des chorégraphies qu’il pourra petit à petit reproduire tout seul… Rien de tel pour se défouler !

  • Les parcours de motricité

Elaborer de simples parcours d’exercice physique à l’aide d’objets de la maison comme des coussins ou des jouets, autour desquels courir ou au-dessus desquels sauter, ou encore en imaginant qu’une table ou plusieurs chaises se transforment en tunnel, lui permettront de se dépenser, tout en explorant l’environnement qui l’entoure !

LE SAVIEZ-VOUS ? LE SPORT N’EST PAS RESERVE AUX ADULTES !

A partir de l’âge de 2 ou 3 ans selon l’activité, il est tout à fait possible d’inscrire votre enfant à des cours de baby-sport ! Bébés nageurs, baby gym, ou encore yoga pour bébé… Il y en a pour tous les goûts !

activite-physique-baby-yoga

Pourquoi ne pas vous renseigner sur les structures proposant du sport ou une activité physique adaptée aux enfants en bas-âge, qui pourraient exister à côté de chez-vous ?

Pourquoi est-il important que votre enfant se repose après une activité physique ?

Après un effort, le repos est essentiel. D’autant que le sommeil, lui aussi, permet de renforcer son système immunitaire ! Il participe en effet à la production de globules blancs (cellules luttant contre les infections et virus engendrant l’apparition de maladies). Un manque de sommeil aurait, à l’inverse, pour effet d’affaiblir l’immunité encore en développement de votre sportif en herbe.
Vous l’aurez compris, le rituel est simple : après l’effort, vient le temps du repos pour votre bébé !

Le saviez-vous ? L’alimentation ne compte pas pour du beurre !

Une alimentation équilibrée est tout autant importante que l’activité physique ou le sommeil pour la santé des enfants, et ce particulièrement pendant leurs premières années de vie. Lait maternel, fruits, légumes, matières grasses, viande-poisson-œuf …

Les sources

Partager cet article :

Besoin
d'un conseil ?

Des experts à votre écoute

Allô Laboratoire Gallia 24h/24 7j/7
AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal et naturel du nourrisson : il est le mieux adapté à ses besoins spécifiques. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L'allaitement mixte peut gêner l'allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d'utilisation d'une préparation infantile, lorsque la mère ne peut pas ou ne veut pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d'utilisation et de suivre l'avis du corps médical. Une utilisation incorrecte pourrait présenter un risque pour la santé de l'enfant. Les implications socio-économiques doivent être prises en considération dans le choix de la méthode d'allaitement.