Acheter en ligne

Une alimentation saine pour soutenir le système immunitaire de votre bébé

Comprendre le rôle clé d'une alimentation adaptée pour soutenir les défenses immunitaire de votre bébé.

Une alimentation saine pour soutenir le système immunitaire de votre bébé

L’alimentation joue un rôle important dans le développement du système immunitaire de votre bébé. Découvrez comment certains nutriments présents dans les aliments donnés à votre bébé vont l’aider à se défendre contre les bactéries et les virus au cours des premiers mois de sa vie.

Comprendre le système immunitaire de votre bébé et son développement

Cela peut être surprenant, mais le système immunitaire de votre bébé a commencé à se développer avant même sa naissance. Vos anticorps ont été transmis à votre bébé par le placenta, et ils continuent de le protéger au cours des premiers mois de sa vie, contre les bactéries, les virus ou les allergènes auxquels vous avez déjà été exposé.

Au fur et à mesure que son système immunitaire se développe, votre bébé créera ses propres anticorps. Les maladies infantiles légères stimulent le système immunitaire de votre bébé, déclenchant la création de multiples anticorps qui combattent les maladies et les préviendront par la suite.

Le système immunitaire tient un registre de toutes les bactéries ou virus auxquels le corps a été exposé, c’est pourquoi il réagit si rapidement lorsque vous entrez en contact avec la même maladie.

Visionnez quelques vidéos pour mieux comprendre comment le système immunitaire de votre bébé réagit aux virus.

L’alimentation construit le système immunitaire de votre bébé

défenses naturelles de bébé

Au cours des dernières années, de nombreuses recherches ont porté sur le système digestif et plus particulièrement l’intestin. Oui, l’intestin abrite la plupart de nos cellules immunitaires ! C’est pourquoi une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour contribuer à un bon système immunitaire.

Dès la naissance, le lait maternel est l’aliment idéal et naturel de votre bébé. Il fournit à votre bébé tous les nutriments et éléments nécessaires, y compris les anticorps qui soutiennent son système immunitaire. Lorsque vous commencez la diversification alimentaire, de nombreux aliments riches en nutriments, notamment avec prébiotiques, aideront à renforcer les défenses naturelles de votre bébé et contribueront à sa santé sur le long terme.

Le lait maternel, quand la nature fait ce qu’il y a de mieux

Les premières années de la vie d’un enfant représentent une période de croissance et de développement considérable. Le lait maternel contient naturellement les nutriments dont votre bébé a besoin pour sa croissance, comme les glucides, les lipides et les protéines par exemple.

Le lait maternel contient également des éléments qui contribuent au bon développement du système immunitaire de votre enfant, comme des anticorps et des prébiotiques. Par exemple, si vous avez un rhume lorsque vous allaitez, les anticorps que vous produisez pour combattre la maladie seront automatiquement transmis à votre bébé par le lait maternel, ce qui l’aidera également à lutter contre un rhume à l’avenir.

De plus, saviez-vous que lorsque votre bébé est malade, la composition de votre lait s’adapte pour soutenir davantage son système immunitaire ?

Allaiter pendant l’épidémie du coronavirus (COVID-19)

À ce jour, aucune étude ne suggère que le virus peut être transmis par le lait maternel. L’OMS conseille aux mères de continuer d’allaiter compte tenu des bienfaits du lait maternel. Nous pensons également que les avantages de l’allaitement l’emportent sur les risques potentiels de transmission du virus par le lait maternel ou en étant en contact étroit. Cependant, il s’agit d’une décision qui vous appartient et nous vous encourageons fortement à en discuter avec votre sage-femme ou votre médecin traitant.

Si vous présentez des symptômes et que vous êtes suffisamment en forme pour allaiter, vous devez tout de même prendre des précautions pour limiter la transmission potentielle du coronavirus (COVID-19) à votre bébé. Portez un masque et lavez-vous les mains avant et après la tétée. Si vous êtes trop malade, nous vous encourageons à exprimer ou tirer votre lait et à nourrir votre bébé au biberon (vous ou une autre personne de votre entourage). Les mêmes principes de précaution s’appliquent dans ce cas.

Si vous avez d’autres questions, contactez votre médecin ou appelez le numéro vert 0 800 130 000.

Pendant que vous allaitez, il est également important de prendre soin de vous. Restez bien hydratée et adoptez une alimentation saine et équilibrée. En effet, les choix nutritionnels que vous faites permettent à votre bébé d’obtenir les nutriments dont il a besoin pour soutenir sa croissance et son développement, tout en vous aidant à maintenir un certain niveau d’énergie. Enfin, reposez-vous tout au long de la journée.

Lorsque l’allaitement n’est pas possible, il est important de choisir une formule infantile adaptée à l’âge de votre bébé et qui réponde à ses besoins spécifiques. Consultez votre pédiatre pour obtenir des conseils.

Le lait maternel est l’aliment idéal et naturel du nourrisson jusqu’à ses 6 mois.

Alimentation et coronavirus (COVID-19), qu’en est-il ?

alimentation et covid-19

Le coronavirus (COVID-19) est une maladie infectieuse. Il n’y a actuellement aucune preuve qu’un aliment ou un régime alimentaire spécifique puisse prévenir ou traiter le virus. Il est néanmoins conseillé de respecter une alimentation saine et équilibrée, riche en fruits et légumes, qui sont une bonne source de nutriments soutenant le système immunitaire. Cette recommandation s’applique aux adultes comme aux enfants.

Les bonnes pratiques d’hygiène et le confinement – en particulier de ceux qui présentent des symptômes – sont actuellement les meilleurs moyens de prévenir l’infection. En tout temps, il est important d’avoir une alimentation équilibrée, de pratiquer une activité physique régulière et de se reposer suffisamment. Plus que jamais, nous devons prendre bien soin de nous en respectant toutes les recommandations émises par nos autorités sanitaires.

Pour en savoir plus sur les bons comportements à adopter, lisez nos 7 conseils pour se protéger soi et son bébé du coronavirus (COVID-19).

Comment les nutriments soutiennent le système immunitaire de votre enfant ?

alimentation en soutien au système immunitaire

La croissance et le bon développement de votre enfant dépendent d’une alimentation saine. Nous connaissons les avantages de 5 groupes alimentaires et l’importance de ne pas consommer trop de sucre et de sel. Mais quand il s’agit de soutenir le système immunitaire, des vitamines, minéraux et prébiotiques spécifiques jouent un rôle essentiel.

Les aliments riches en nutriments peuvent être incorporés dans le régime alimentaire de votre enfant entre 4 et 6 mois, conformément aux recommandations de votre pédiatre et dans le cadre de sa diversification alimentaire.

Fer

Le fer est essentiel à la formation de l’hémoglobine, la protéine des globules rouges qui transporte l’oxygène dans le corps. Le fer soutient le développement cognitif des enfants. Les carences en fer, connues sous le nom d’anémie, peuvent affecter la réponse immunitaire, entraînant une augmentation des infections chez les enfants.

Heureusement, il existe un large éventail d’aliments riches en fer, tels que la viande rouge, les substituts à base de plantes, les haricots, les noix, les grains entiers (le riz brun par exemple), les légumes verts à feuilles (le chou frisé ou les épinards par exemple), ainsi que les céréales de petit déjeuner enrichis ou les préparations spécialisées pour les enfants.

Vitamine C

La vitamine C est un antioxydant naturel utilisé par les globules blancs pour combattre les infections. Elle contribue également à l’absorption du fer. La vitamine C se trouve dans de nombreux fruits et légumes, tels que les oranges, les kiwis, les cassis, les poivrons, le brocoli et les épinards.

Zinc

Le zinc est un minéral présent dans toutes les cellules du corps. Il aide le système immunitaire à lutter contre les bactéries et les virus en créant de nouvelles cellules et enzymes. Il aide également à guérir les blessures. Les besoins quotidiens en zinc de votre enfant se retrouvent dans les aliments riches en nutriments, tels que la viande, les produits laitiers (comme le lait et le fromage) et les céréales et pains complets.

Vitamine D

La vitamine D joue un rôle dans le fonctionnement normal du système immunitaire de votre enfant, qui est sa première ligne de défense contre les infections. La vitamine D est également nécessaire pour absorber le calcium dans le corps, contribuant au développement de ses os et de ses dents.

Normalement, l’exposition au soleil contribue à nos besoins quotidiens naturels en vitamine D. En période de confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus (COVID-19), nous ne recevons peut-être pas notre dose quotidienne de soleil. Il est donc particulièrement important de s’assurer que nous obtenons tous suffisamment de vitamine D, que ce soit par le biais d’un régime alimentaire ou d’une supplémentation en vitamine D.

Veuillez consulter votre pédiatre pour plus d’informations sur la supplémentation en vitamine D. Les meilleures sources alimentaires de vitamine D sont les poissons gras, comme le saumon et le maquereau, les œufs, certains champignons, les céréales de petit déjeuner enrichis ou les préparations spécialisées pour les enfants. Lisez le tableau de valeurs nutritionnelles sur les étiquettes de ces aliments pour en savoir plus.

Vitamine A

La vitamine A soutient le système immunitaire en renforçant les globules blancs et en générant la réponse immunitaire des anticorps. La vitamine A contribue également à la formation des cellules à mesure que votre enfant grandit.

Vous pouvez trouver de la vitamine A dans les produits d’origine animale, comme le foie et les œufs, et dans les aliments à base de produits laitiers, comme les yaourts et le fromage. Le corps peut obtenir de la vitamine A à partir de certains fruits, comme les mangues, et des légumes verts à feuilles foncées, comme le chou et le chou frisé, ainsi que des légumes oranges, comme les carottes et les patates douces.

Prébiotiques

Les prébiotiques encouragent la croissance de bactéries bénéfiques dans votre intestin tout en protégeant des bactéries nocives. De plus, les fibres dans les aliments, tels que les grains entiers, sont importantes pour la santé intestinale.

Les prébiotiques se trouvent dans les bananes, la chicorée, les oignons, les tomates et, plus étonnamment, l’ail. Certaines préparations spécialisées pour les enfants sont enrichies en prébiotiques et peuvent compléter une alimentation équilibrée.

La combinaison de fruits, de légumes, de grains entiers, de sources de protéines telles que la viande ou le poisson, de graisses et de produits laitiers fournira à votre enfant les vitamines, minéraux et autres nutriments essentiels à un système immunitaire sain.

En période de confinement, une planification minutieuse des repas et de collations saines vous permettent de fournir à votre enfant le régime alimentaire le plus équilibré possible.

Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?

0% des parents ont aimé cet article !