Allaitement et sevrage 4 minutes

Comment commencer le sevrage de bébé ?

Allaitement et sevrage 4 minutes

Comment commencer le sevrage de bébé ?

separator-bb91a888a6

Commencer le sevrage de Bébé tout en douceur

Un sevrage en douceur, clé d’une expérience positive


Vous avez allaité votre bébé jusqu’à présent et nous vous félicitons, vous lui avez donné le meilleur de votre lait, et le temps du sevrage est peut-être arrivé. C’est une étape naturelle entre vous et bébé. Lorsque vous en prenez la décision, il est important d’inscrire le sevrage dans la durée. Plus la transition vers le biberon est lente, plus elle sera sereine pour votre bébé comme pour vous.

À l’inverse, un arrêt brutal de l’allaitement, s’il n’est pas impératif pour des raisons médicales, pourrait dérouter votre tout-petit et provoquer pour vous de pénibles phénomènes d’engorgement. Pour préparer cette étape, vous pouvez tirer votre lait (pour celles qui n’ont jamais donné un biberon de lait maternel avant) et le donner au biberon. Cela permettra au bébé de s’habituer à la tétine seule, puis au changement de goût du lait.

Comment commencer le sevrage de bébé ?

Le sevrage doit être réalisé de façon progressive. Vous pouvez commencer pendant quelques jours ou quelques semaines par remplacer la tétée du goûter par un biberon par exemple. Il est plus apaisé à ce moment-là et votre lactation est généralement moins importante. Lorsque ce changement est bien assimilé, éliminez une nouvelle tétée (de préférence éloignée de la précédente) pendant encore plusieurs jours… et ainsi de suite jusqu’à la dernière.

Votre bébé sera rassuré par ce changement en douceur et vous aussi ! Quant à votre lactation, elle s’adaptera ainsi graduellement à une demande décroissante sans entraîner de gêne trop importante. Il vous est bien sûr possible de garder plus longtemps une ou plusieurs tétées (celles du matin et/ou du soir par exemple) ; cela vous permet de prolonger ces moments de partage et de complicité avec votre bébé.

Petits conseils pour un sevrage serein

Bébé refuse le biberon

Au début du sevrage, il peut arriver que votre bébé refuse le biberon, dont l’odeur et la texture lui sont encore inconnues et peu évocatrices… Voici quelques conseils pour l’amener à y goûter et à l’apprécier :

  • N’hésitez pas à reporter plusieurs fois votre proposition avec patience et sérénité
  • Donnez le biberon dans un contexte que bébé n’associe pas à l’allaitement (pièce, position)
  • De la même façon, une autre personne, comme votre partenaire, peut donner le biberon
  • Donnez-lui le biberon à la même température que votre lait (37°C).
  • Caressez votre bébé, parlez-lui afin qu’il se sache entouré de la même tendresse au biberon qu’au sein !
  • Il arrive parfois que votre bébé n’apprécie pas la texture ou la forme de la tétine que vous lui proposez, dans ce cas variez les tétines jusqu’à ce que bébé trouve celle qui lui convienne

Vos seins sont engorgés

Il se peut, lorsque vous éliminez une tétée, que vous ressentiez une sensation d’engorgement au moment de celle-ci. L’offre de lait va vite s’adapter mais dans l’intervalle, vous pouvez en exprimer le surplus en effectuant un massage aréolaire. Cela soulagera votre sein sans stimuler la lactation.

En prenant le temps d’un changement progressif, bébé et vous vivrez le sevrage sereinement. Les repas de bébé resteront des moments privilégiés de contact et d’échange où il découvre le monde à travers sa relation avec vous. Rappelez-vous que chaque histoire est différente, faites-vous confiance et faites confiance à bébé pour savoir ce qui est le mieux pour lui !

Sources :
INPES Brochure allaitement maternel
Naître et grandir – Le sevrage de l’allaitement
Soin de nos enfants – Le sevrage de votre bébé
Mpedia.fr – Allaitement mixte

separator-baf82cd645
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris