Allaitement et sevrage 7 minutes

Rythme des tétées et allaitement à  la demande

Allaitement et sevrage 7 minutes

Rythme des tétées et allaitement à  la demande

separator-27ebb5dc20

Quand donner le sein à votre bébé ? Que signifie « allaiter à la demande » ? Comment repérer les signes de faim de votre enfant ? Il n’y a rien de plus naturel que l’allaitement, mais cela ne veut pas dire que c’est inné. Mettre au sein s’apprend, et se découvre jour après jour. Laissez-vous du temps pour vous renseigner. Tous nos conseils pour vous aider à rythmer votre allaitement pendant les premières semaines.

Les premiers temps, il n’est pas toujours évident d’apprendre à détecter à quel moment son bébé a besoin d’être nourri. Votre bébé vient de naître et fait ses premiers pas dans la vie, mais vous aussi, vous êtes en phase de découverte, allaiter est nouveau pour tous les deux. Pour répondre à ses besoins et parvenir à établir un rythme progressif, rien de tel que l’allaitement à la demande ! Découvrez comment le mettre en place.

Quand commencer à allaiter votre bébé ?

La première tétée intervient généralement dans les deux heures suivant la naissance, même en cas de césarienne. Cela est important pour favoriser votre montée de lait. De plus, dans les premières heures de vie du bébé, son réflexe de succion est maximal. L’occasion de continuer à tisser le lien créé entre vous au cours de la grossesse, tout en favorisant la mise en place de la lactation. Posez simplement votre bébé sur votre ventre, près de votre poitrine. D’instinct, il devrait trouver un de vos seins et téter seul.

Bébé à des difficultés à trouver le mamelon ? C’est un évènement qui arrive, pas de stress. Demandez conseil à un professionnel de santé à la maternité, il sera ravi de vous aiguiller.

Qu’est-ce que l’allaitement à la demande ?

Comment faire pour allaiter son enfant à la demande ? Tour d’horizon.

Comment se passe l’allaitement à la demande ?

L’allaitement à la demande consiste à proposer le sein à votre bébé idéalement lorsqu’il est en éveil calme et dès que vous percevez chez lui un signe de faim. Ce type d’allaitement permet à la maman qui allaite de respecter le rythme de sommeil et les besoins du tout-petit. Pas d’inquiétude si vous n’êtes pas familière avec la notion, nous sommes là pour vous aider. 

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’allaitement à la demande favorise la production de lait et permet, comme le bébé va manger régulièrement, d’éviter les engorgements du sein !

Comment savoir si votre bébé a faim ?

Pour vous aider à repérer les signes de faim, voici quelques indices :

  • Dans un premier temps, votre bébé, même s’il est encore endormi, peut commencer à bouger un peu, tourner la tête, ouvrir la bouche et faire de petits bruits,
  • Lorsque votre bébé est éveillé, les mouvements de succion de la bouche se font plus précis : il cherche le sein. Il peut même se mettre à téter ses mains, ses poignets ou ses manches,
  • S’il est préférable de ne pas en arriver là, les pleurs sont le signe ultime que votre bébé a faim. Rassurez-vous, vous parviendrez, petit à petit, à faire la différence entre les pleurs liés à la faim et les autres types de pleurs.

À quelle fréquence faut-il l’allaiter ?

Au début de l’allaitement, le rythme n’est pas toujours évident, notamment avec la fatigue liée à l’accouchement et aux premières nuits entrecoupées pour nourrir votre bébé.

À quel rythme le faire téter ?

Il est recommandé, idéalement, d’avoir un allaitement à la demande qui correspond à 8 à 12 tétées par 24h. Cela représente en moyenne une tétée toutes les 2-3 heures le 1er mois. Écoutez votre bébé, c’est en tétant qu’il induit la production de lait. L’allaitement maternel est naturel mais pas inné, c’est un apprentissage mutuel. Il n’y a pas un guide universel de la maternité, pas d’école où vous apprendrez à devenir maman. Votre instinct, cette petite voix qui vous guide, faites-lui confiance vous trouverez le rythme qui vous correspondra au fil des jours !

LE SAVIEZ-VOUS ?

C’est la nuit que vous fabriquez le plus d’hormones (prolactine). Sa sécrétion augmente en fin de nuit, ce qui explique que la quantité de lait éjectée est plus importante lors d’une tétée prise en fin de nuit ou au petit matin.

Quand est-ce qu’un rythme de tétées va se mettre en place ?

Même s’il existe de grandes variations individuelles, vers la fin du premier mois, un bébé commence à avoir des périodes de sommeil plus longues qui peuvent atteindre 6 heures la nuit. Ce n’est pas une valeur absolue, rappelez-vous que votre bébé est unique, il est possible qu’il mette plus de temps à faire ses nuits. Vers l’âge de 3 mois, certains bébés peuvent même faire des nuits de 9 heures ! De quoi attaquer la journée de travail du bon pied pour leurs parents, qui ont la chance de ne pas avoir à sortir du lit en pleine nuit…

Après l’âge de 4 mois, le bébé est plus sensible à son environnement et il va progressivement adapter son rythme naturel à celui du monde qui l’entoure la journée : les promenades, le bain et donc réclamer des tétées de manière plus prévisible… Continuez alors à le nourrir lorsqu’il en manifeste le besoin, mais n’hésitez pas à l’amener tout en douceur à une alimentation qui va s’adapter aux horaires de la famille, en le faisant patienter (sans pour autant attendre qu’il hurle !) ou, à l’inverse, en anticipant un peu son repas s’il est réveillé et que vous avez un intervalle de tranquillité.

Y a-t-il une durée à respecter entre deux tétées ?

Une maman a besoin a minima d’une heure, à partir de la fin d’une tétée, pour produire une nouvelle ration de lait. Un bébé a lui besoin d’une heure pour digérer le lait maternel… Il est nécessaire d’adapter le rythme d’allaitement aux besoins de votre tout-petit, comme des vôtres !

Au début, vous pouvez vous sentir déstabilisée, et perdue, c’est normal. Certains jours bébé demandera le sein plus rapidement que la veille, gardez un état d’esprit combatif, et ne vous culpabilisez pas. Vous donnez le maximum pour offrir le meilleur à votre bébé.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Une tétée peut durer 5 minutes pour les bébés les plus goulus, comme 30 à 40 minutes pour les enfants qui vont prendre leur temps pour manger. Cette durée dépend de la force de succion et de déglutition du bébé, et également de sa faim. Que la durée de la tétée soit plus ou moins longue n’a donc aucune incidence sur son poids, sa croissance, ou encore sa santé.
Rassurez-vous, avec un peu de patience et de persévérance, et au fur et à mesure qu’il grandit, votre bébé et vous allez progressivement passer de l’allaitement à la demande à un rythme de tétées qui conviendra à vos habitudes de vie.

Une aide au suivi des tétées grâce au suivi de repas Laboratoire Gallia & Vous !

Après vous avoir accompagné durant votre grossesse, Laboratoire Gallia & Vous est à vos côtés et vous guide tout au long de votre allaitement ! Vous y bénéficierez d’un accompagnement personnalisé pour vous aider à vivre sereinement chaque étape de votre allaitement, de la préparation à l’allaitement jusqu’à la reprise du travail.

Suivi des tétées

Le suivi des tétées vous permettra de comprendre le rythme de votre bébé et par conséquent de mieux vous organiser. Grâce à cet outil, enregistrez les tétées et sélectionnez le sein que vous souhaitez donner. En effet, l’idéal est de commencer la tétée en alternance par un sein, puis par l’autre, de manière à bien “vider” totalement un sein à chaque tétée.

Nos experts vous répondent

Nos experts sont à votre écoute 7j/7 et 24h/24 grâce à Laboratoire Gallia & Vous pour répondre à toutes vos questions : sages-femmes, nutritionnistes…

separator-9df8fa923e
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris