Allaitement et sevrage 3 minutes

Le rythme des repas de bébé

Allaitement et sevrage 3 minutes

Le rythme des repas de bébé

separator-50ba524f64

Faire la transition d’une alimentation au sein à la demande à un rythme de repas réguliers en évitant les grignotages n’est pas chose simple. Voici quelques repères pour réguler le rythme des repas de bébé dès 6/8 mois.

Le rythme des repas de bébé est important

Instaurer un rythme régulier pour leur bien-être

Instaurer un rythme alimentaire est une bonne habitude à donner pour éviter que bébé ne mange en dehors des repas, en répartissant régulièrement les apports énergétiques au cours de 4 repas. La diversification alimentaire est le moment idéal pour commencer à introduire un rythme entre ces différents repas. Autre élément non négligeable, la consommation répartie sur 4 repas et sans grignotage serait bénéfique pour la santé buccale des tout-petits : il n’est jamais trop tôt pour prendre soin de leurs dents de lait !  

Consultez nos 9 conseils pour aborder sereinement la diversification alimentaire.

Rythmer les repas et éviter le grignotage permet d’instaurer de bonnes habitudes alimentaires.

Comment instaurer un rythme alimentaire ?

Petit à petit, bébé va se réguler et spontanément passer de 6 à 5 « prises alimentaires  » par jour, puis de 5 à 4. Il faut donc maintenir en parallèle des apports alimentaires suffisants, en augmentant progressivement les quantités données à chaque repas.

Que faire quand un bébé mange peu à un repas ?

Premièrement, tant qu’il n’y a pas de décrochage dans la courbe de croissance, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. S’il n’a rien mangé, la tentation est grande de lui faire grignoter quelque chose mais il est plus opportun d’avancer l’heure du repas suivant. En revanche, si le cas se répète, parlez-en avec votre médecin.

Source : Semaine de la Nutrition Infantile, Bledina

separator-e86620fe6c
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris