Mon accouchement 7 minutes

L'accouchement par le siège

Mon accouchement 7 minutes

L'accouchement par le siège

separator-6475d74605

L’accouchement par le siège suscite beaucoup de questions chez les mamans. Est-ce dangereux ? Plus douloureux ? Existe-il des méthodes pour faire bouger bébé ? Laboratoire Gallia répond à vos questions !

  • 4%

    des nouveaux-nés se présentent par le siège.

Accoucher par le siège, est-ce possible ?

Tout d’abord, il existe 2 types de siège :

  • Le mode des fesses ou siège décomplété (2/3) : le bébé est plié en deux. Ses pieds se retrouvent proche de sa tête et pointent vers le haut.
  • Le mode des pieds ou siège complet (1/3) : dans cette position, le bébé est assis en tailleur avec ses pieds au niveau de ses fesses.

L’accouchement par les voies naturelles d’une présentation du siège est tout à fait possible. Toutefois, cela peut dépendre de la maternité dans laquelle vous voulez accoucher. En effet, certaines programment systématiquement une césarienne surtout pour un premier bébé. D’autres laissent accoucher naturellement par voie basse.

Cela se discute en fonction des mesures du bassin, de la taille du bébé, de l’équipe présente et du nombre d’enfants que vous avez déjà eu. C’est une décision qui se fait au cas par cas. Certaines maternités ne font pas d’accouchement par voie basse avec un bébé en siège. Il est donc possible de changer de maternité si vous voulez accoucher par voie basse avec bébé en présentation du siège. 

 

Peut-on tourner un bébé qui arrive par le siège ?

Il est possible de tourner un bébé qui arrive par le siège. Il existe plusieurs manières de faire :

  • Par l’acupuncture ou par moxibustion. Cette technique consiste, à appliquer des aiguilles sur les points d’energie et/ou, à faire brûler un bâton d’armoise proche de ces points (au niveau du petit orteil). Cette méthode peut aider bébé à se retourner. Elle doit se faire entre 32 SA et 36 SA.
  • Par une Version par Manœuvre Externe (VME). Cette méthode se pratique aux alentours de la 37 SA. Elle consiste à aider bébé à se retourner de façon manuelle par des pressions sur l’abdomen. Elle est réalisée en salle d’accouchement au cas où cela déclencherait le travail.

En cas d’échec de version, il peut vous être proposé de faire une radiopelvimétrie ou pelvi-scanner afin de mesure du bassin. Au vu des résultats, le professionnel de santé qui vous suit déterminera s’il est possible pour vous d’accoucher par voie basse ou s’il est plus conseillé de programmer une césarienne.

 

Quelles sont les précautions à prendre pour un accouchement par le siège ?

Il est préférable que l’intervention soit faite par une équipe médicale qui a l’habitude de faire ce genre d’accouchement.

Si le bébé se présente par le siège, vous ne pouvez pas accoucher chez vous ou en maison de naissance. Un bloc opératoire doit être disponible au cas où il soit nécessaire de pratiquer une césarienne en urgence

Dans tous les cas la présence d’un anesthésiste est indispensable

 

Est-ce plus douloureux d’accoucher par le siège que par voie basse ?

L’expulsion du bébé en présentation du siège est généralement plus courte. En revanche, le temps de travail qui précède est généralement plus long qu’un accouchement en présentation céphalique.

Ce n’est pas pour autant plus ou moins douloureux. Il est fortement conseillé d’être sous péridurale pendant un accouchement par le siège, en cas de besoin d’intervention.

Chaque femme est différente et chaque bébé est unique.

Si votre bébé se présente par le siège, on pourra vous donner le choix entre une césarienne d’emblée ou essayer de retourner le bébé. Faites confiance à l’équipe qui vous accompagne et surtout, faites-vous confiance.

 

separator-b812bd0f02
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris