Préparer l'arrivée de bébé 6 minutes

Quand préparer la chambre de votre bébé ?

Préparer l'arrivée de bébé 6 minutes

Quand préparer la chambre de votre bébé ?

separator-fe658bb964

Félicitations ! Vous vous apprêtez à vous lancer dans la merveilleuse aventure qu’est la parentalité. L’aménagement de la future chambre de votre bébé est une étape très importante, c’est même, pour certains parents, un immense plaisir de préparer la chambre de son bébé pour que celui-ci se sente bien dans sa nouvelle maison ! Mais quand débuter ? Quels achats prévoir ? Voici nos conseils. 

Quel est le moment idéal ?

Dans la cadre de la prévention de la MIN (Mort Inattendue du Nourrisson) et selon les dernières recommandations, il est préférable que votre bébé partage la chambre parentale pendant ses 6 premiers mois de vie. Ceci est également important pour l’attachement parents-enfant : dès sa naissance et jusqu’à ses 6 mois, votre nourrisson a besoin de votre présence quasi constante et ressent le besoin de vous sentir près de lui en permanence. Donc pas de panique, il n’y a aucune urgence à préparer la chambre de votre futur bébé pendant la grossesse si ce n’est pas une priorité pour vous. 

Néanmoins, même s’il dort à vos côtés la nuit, le fait de l’habituer à jouer et/ou dormir dans sa chambre la journée pourra lui permettre de se familiariser progressivement avec les lieux pour s’y sentir bien et facilitera la transition le moment venu d’y passer aussi ses nuits. 

Pour savoir quand préparer la chambre de votre bout de chou, tout dépendra de l’espace dont vous disposez ou non : 

  • Vous disposez déjà d’une surface dédiée

Si vous bénéficiez d’ores et déjà d’une pièce dédiée, avec des peintures neuves ou en bon état, relativement spacieuse et bien aérée, aménager la chambre de votre bébé sera bien plus simple. Dans ce cas de figure, vous pourrez très facilement vous permettre de démarrer les travaux d’aménagement vers le 7ème mois de grossesse de la maman ou plus.  

  • Il vous faut créer ou rénover une pièce

Bien qu’il soit idéal, le cas précédent ne correspond souvent pas à la réalité. La plupart du temps, l’arrivée d’un bébé nécessite la création d’une chambre et/ou la rénovation d’une pièce pour la dédier au sommeil de votre enfant. Si comme beaucoup de parents, vous vous trouvez dans cette situation, le maitre mot sera l’anticipation. Il vous faudra alors vider la pièce destinée à devenir la future chambre de votre bébé, faire du tri, repeindre les murs et éventuellement rajeunir le revêtement au sol. Tout ce travail peut être fait dès la fin du premier trimestre de grossesse. En effet, préparer la chambre à l’avance (peinture des murs, ameublement…) vous permettra d’avoir le temps nécessaire pour bien l’aérer et ainsi éviter les risques d’inhalation de substances toxiques. Il existe ici un enjeu de santé environnementale tant pour la future maman que pour son enfant, car de nombreux produits de décoration, meubles, et équipements de maison neufs contiennent des substances (colles, peintures, solvants, vernis…) nocives. Une fois terminée, pensez donc à bien aérer la chambre de votre futur bébé, chaque jour au moins 1h de temps.  

Si vous ne faites pas faire les travaux par un artisan mais décidez de les faire vous-mêmes, il est alors important de confier cette mission au second parent ! Comme indiqué précédemment, les produits présents dans la peinture par exemple, sont nocifs pour la femme enceinte et le bébé qu’elle porte. Par ailleurs, elle peut vite ressentir de la fatigue et des épisodes de nausées. Il est donc préférable qu’elle s’abstienne de réaliser de tels efforts et qu’elle privilégie le repos.  

L’astuce Laboratoire Gallia : Pour des raisons économiques mais également dans une logique de respect de l’environnement, pensez à récupérer d’anciens meubles de famille ou optez pour l’achat de matériel d’occasion. Vous pourrez, si vous le souhaitez, les repeindre (en choisissant par exemple une peinture biosourcée, pour allier écologie et santé), les décorer et customiser à votre guise ! 

Quelles précautions prendre pour la préparation de sa chambre ?

Durant leurs premiers mois de vie, les bébés sont particulièrement sensibles aux polluants présents dans les produits. Pour ces raisons, il est important de redoubler de vigilance lors de la création et l’organisation de la chambre de votre bébé. Voici quelques astuces.  

Attention aux substances toxiques

Lorsque vous démarrerez la décoration de sa chambre, faites attention au choix des peintures et revêtements pour les sols. Par exemple, le formaldéhyde est un composé organique volatile (COV) classé par l’OMS comme l’un des polluants les plus dangereux, notamment pour la femme enceinte et son enfant. 

Pour prévenir les risques, évitez le papier peint et sa colle nocive, et tournez-vous vers des peintures acryliques écologiques, à l’eau, bien moins toxiques. Il existe des formulations végétales à base de résine particulièrement adéquates pour les chambres d’enfants. Pour préserver sa santé, il est conseillé de débuter les travaux au minimum 1 mois avant l’arrivée de votre bébé pour que les émanations de peintures et autres produits nocifs puissent s’évacuer correctement.  

Côté sol, abandonnez la moquette remplie d’acariens et d’allergènes. Privilégiez des matériaux plus sains comme le parquet à fixer qui ne nécessite pas de colle / solvant, en évitant le bois vernis. Enfin, côté entretien, préférez l’utilisation de produits ménagers naturels et non toxiques (vinaigre blanc, bicarbonate de soude, savon noir…). 

Le maître mot, la sécurité

Lorsque vous débuterez l’installation de la chambre de votre futur bébé, veillez à garder une seule chose en tête : sa sécurité ! 

  • Prévenir le risque de MIN

Pour le choix de la literie, dans le cadre de la prévention de la MIN, choisissez un matelas adapté et retirez tout ce qui pourrait venir gêner la respiration de votre bébé : couverture, draps, tour de lit, doudou sur le visage… 

  • Sécuriser le mobilier 

Si vous le souhaitez, vous pouvez installer des protections sur tous les angles saillants des meubles et poser des bloque-portes, des bloque-tiroirs et bloque-fenêtres. Si vous disposez d’un coffre à jouets, veillez à ce qu’il ait des charnières robustes pour maintenir le couvercle ouvert et éviter sa fermeture brutale. 

  • Prévenir les risques : électricité, incendies, intoxications…

Si les prises de votre logement ne sont pas récentes et sécurisées, vous pouvez installer des cache-prises sur celles de sa chambre mais aussi sur celles des autres pièces. Vérifiez régulièrement la température de sa chambre qui doit idéalement se situer aux alentours des 18°C. Aussi, certains parents installent également des détecteurs de fumée et/ou de monoxyde de carbone dans la chambre de leur enfant afin d’être totalement sereins.  

Quels équipements acheter pour préparer la chambre de votre bébé ?

Une fois la chambre préparée, il est l’heure de l’aménagement ! Comme indiqué plus haut, vous pouvez soit opter pour des meubles d’occasion (de famille, chinés en vide grenier, en dépôt-vente ou sur internet), soit acheter du mobilier neuf. Si vous optez pour la seconde main, assurez-vous tout de même que les biens respectent les normes françaises (NF EN716 et NF EN221). Quel que soit le type de meuble choisi, voici une liste de quelques indispensables à retrouver dans une chambre d’enfant. 

La literie

  • Avant l’âge de 6 mois 

Dans certains cas, il est tout à fait possible de faire dormir votre bébé dans sa chambre avant l’âge de 6 mois, notamment pour ses siestes en journée. Votre bébé pourra alors dormir dans un couffin, pratique dans les premières semaines pour lui proposer un espace enveloppant et sécurisant. Vous pouvez également opter pour un berceau ou un lit à barreaux. Pour le berceau, assurez-vous que les normes soient respectées (normes NF EN 1130), l’espacement des barreaux doit notamment être inférieur à 7 cm.  

  • À partir de 6 mois et plus 

Choisissez un lit au matelas ferme et adapté aux dimensions du cadre de lit pour éviter tout risque d’étouffement. Le matelas sera recouvert d’une alèse et d’un drap-housse bien ajusté. Pas de couverture, de coussin ou tout autre accessoire. Votre bébé dormira tout simplement dans une gigoteuse / turbulette à sa taille.  

La table à langer

Dans certains foyers au sein desquels la salle de bain n’est pas très spacieuse, le matériel de change trouvera parfaitement sa place dans la chambre. Certains meubles spécifiques existent, sinon, vous pourrez facilement disposer un matelas à langer sur une commode par exemple, si sa hauteur est adaptée afin de protéger votre dos.  

Des rangements adaptés

Armoire, commode, placard… Libre à vous de choisir les plus adaptés pour ranger les vêtements de votre enfant. Bien sûr, vous aurez besoin de plus de place si vous attendez des jumeaux 

Des lumières douces

Pour la chambre de votre bébé, on évite les lampes avec une lumière trop vive et agressive. Les variateurs de lumière peuvent être intéressants afin de moduler la luminosité de la pièce, notamment pour lui proposer une ambiance plus tamisée à l’approche du coucher. La veilleuse, qui diffuse une lueur douce, sera parfaite pour rassurer et faciliter son endormissement une fois la chambre plongée dans le noir. 

Des éléments de décoration

Cadres, tapis, déco murale, stickers… Faites-vous plaisir en personnalisant la chambre de votre bébé ! Essayez de rendre sa chambre agréable en choisissant des éléments de déco qui feront que votre enfant s’y sentira bien. 

L’astuce Laboratoire Gallia : Pour le choix des couleurs, optez pour des couleurs pastel comme le bleu, le vert, le jaune et encore le violet. De par leur douceur, elles instaureront une ambiance calme et apaisante pour votre bébé.  

Parents, vous disposez désormais de tous les éléments pour savoir quand aménager et comment préparer la chambre de votre enfant ! Alors vous n’avez plus qu’une seule chose à faire… laissez-vous inspirer pour créer une chambre qui correspondra à vos envies !  

separator-8ab47bf88f
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris