Sommeil de bébé 5 minutes

Faire dormir bébé dans sa chambre : comment le préparer ?

Sommeil de bébé 5 minutes

Faire dormir bébé dans sa chambre : comment le préparer ?

separator-dff1bf773d

Vous avez préparé la chambre de votre enfant et avez hâte que votre tout-petit y dorme paisiblement ? Oui mais voilà, étant habitué à dormir tout près de ses parents, il n’est pas encore tout à fait prêt à un tel changement. Voici quelques recommandations pour parvenir à faire dormir votre bébé dans sa propre chambre. 

Une proximité préférable les premiers mois

Au retour de la maternité et durant ses premières semaines de vie, votre bébé dormira en moyenne 16h par jour. Son sommeil et son couchage seront au centre de vos préoccupations. Si vous souhaitez le garder à vos côtés et assurer une certaine proximité parent-enfant lors de ses premières nuits, il vous faudra alors aménager l’espace nécessaire. Ce contact privilégié durant ses premiers mois vous rassurera, vous et votre bébé, et vous permettra de renforcer le lien d’attachement parents-enfant. 

Pourquoi dormir avec votre bébé ?

À sa naissance, la relation entre une maman / un deuxième parent et son enfant est basée sur le contact et le partage. À cet âge, votre bébé a besoin de votre présence quasi constante et de se sentir entouré par ses parents. D’un point de vue logistique, il est très pratique pour les parents de dormir près de leur bébé, en particulier pour les mamans allaitantes qui verront leurs réveils nocturnes nettement facilités. Couffin, berceau, lit de cododo : il existe une multitude d’options vous permettant de partager vos nuits avec votre enfant. Les odeurs, la chaleur et votre simple présence à ses côtés apportent sécurité et réconfort à votre bout de chou. 

Qu’est-ce que le cododo ?

Le cododo désigne le fait de coucher votre bébé près du lit conjugal la nuit (pour des raisons de sécurité : dans la même pièce mais pas dans le même lit). Recommandée pendant les 6 premiers mois de l’enfant, cette technique contribue à le rassurer et à lui offrir une atmosphère nocturne apaisante et sécurisante. Des lits pour bébé dits de « cododo » sont vendus sur le marché. Dotés d’un côté ouvert et se fixant sur le lit parental, ils permettent de prendre l’enfant sans se lever. Ils sont particulièrement propices à l’allaitement et facilitent grandement les tétées pour la maman et son enfant.  

Si vous utilisez ce type de couchage, pour plus de sécurité, veillez à bien l’accrocher à votre lit. Aussi, lorsque vous prenez votre enfant pour le câliner ou le réconforter remettez-le toujours dans son lit, sur le dos, pour le coucher.  

Dormir avec son bébé : qu’est-ce que le risque de MIN ?

Les lits d’adultes, les canapés, les fauteuils et autres assises pour adultes ne sont pas adaptés au sommeil d’un nourrisson, y compris pour une courte sieste. 

Selon les recommandations de l’OMS il est conseillé de garder votre nouveau-né dans la chambre parentale jusqu’à ses 6 mois, dans le cadre de la prévention de la Mort Inattendue du Nourrisson (MIN). Ce nouveau terme de MIN (qui a remplacé depuis quelques années le terme MSN ou Mort Subite du Nourrisson) est utilisé pour désigner le décès brutal et inattendu d’un bébé considéré jusque-là comme étant en bonne santé. Pour prévenir ce risque, voici quelques astuces : 

  • Couchez votre bébé sur le dos. C’est la recommandation officielle empêchant ainsi votre bébé d’enfouir son visage dans le matelas, à un âge auquel il n’aura pas la capacité de se dégager. 
  • Jusqu’à ses 2 ans, couchez votre bébé dans une gigoteuse ou une turbulette (pour les siestes et la nuit). 
  • Couchez votre bébé sur un matelas bien ferme, recouvert d’un drap, sans couette, ni couverture, ni oreiller.  
  • Pour la santé de votre bébé, veillez à maintenir dans sa chambre une température entre 18 et 20°

Quel moment choisir pour la séparation ?

Gardez à l’esprit qu’il n’existe pas vraiment de moment précis auquel votre bébé sera prêt à dormir dans sa chambre. Chaque enfant est différent, c’est à vous, parents, en restant à l’écoute de votre tout-petit, de déterminer le moment où il sera enfin prêt à franchir cette étape ! Certains bébés sont très agités pendant leur sommeil et les parents peuvent, dans ce cas, ressentir le besoin de retrouver leur intimité la nuit. Dans d’autres cas de figure, le sommeil de votre bébé peut être très calme et la séparation pourra ainsi être repoussée. De son côté, votre bébé aussi peut être gêné par vos bruits et vos mouvements nocturnes. Si cela semble perturber son sommeil ou le réveille, c’est qu’il est temps de le mettre dans sa propre chambre. 

Idéalement, la séparation avec votre bébé doit se faire en douceur, à partir de l’âge de 6 mois. Même si votre bébé dort dans la pièce d’à côté, veillez à toujours garder un œil (ou une oreille) sur lui. Utilisez un babyphone ou gardez simplement les portes entre-ouvertes (il assimile la lumière à votre présence et cela le rassure). 

Aussi, vers son huitième mois, votre bébé connaitra peut-être une période dite d’angoisse de séparation, au cours de laquelle il supportera peut-être mal de ne pas être tout près de vous. Pour cette raison, il est préférable de faire dormir votre bébé dans sa chambre soit avant cette période (vers ses 6 mois comme préconisé plus haut), soit après, une fois l’angoisse de séparation passée. 

Conseils pour transférer en douceur votre bébé dans sa chambre

Lorsque vous sentez qu’il est enfin temps pour votre tout-petit de dormir seul dans sa chambre, voici quelques astuces pour une transition plus sereine

Attendez que votre bébé ait un bon rythme de sommeil

Jusqu’à ses 6 mois environ, les cycles de sommeil de votre bébé sont assez courts et il connait de nombreuses périodes de réveil. C’est autour de cette période que, petit à petit, votre bébé débutera des nuits plus complètes. Ce n’est qu’un âge moyen, gardez en tête que chaque bébé est différent, alors soyez attentif et à l’écoute des besoins de votre enfant.  

Commencez par l’habituer à dormir dans sa chambre en journée

Si vous souhaitez faire dormir votre bébé dans sa chambre la nuit, la meilleure façon d’y parvenir est d’abord de l’habituer à y dormir la journée, lors de ses siestes ! Cela lui permettra de se familiariser au mieux avec l’environnement et de s’y sentir apaisé. Privilégiez également les moments de jeux pour qu’il prenne ses marques dans sa chambre : placez-le sur son tapis d’éveil pour qu’il découvre cet environnement et s’y sente bien. 

Instaurez un rituel du coucher

Lorsque votre bébé sera habitué à sa chambre en journée, il sera temps pour lui d’y passer la nuit ! Prenez le temps de lui expliquer les raisons pour lesquelles il est bon pour lui de dormir seul, mais rassurez-le en lui disant que vous serez toujours à côté, tout proche de lui.  

Le rituel du coucher peut débuter après la dernière tétée du soir, le dernier biberon ou le dernier changement de couche. Placez alors votre bébé dans son lit, câlinez-le, caressez-le et prenez le temps de lire une histoire. Un gros câlin de son deuxième parent, de gros bisous de maman et votre bébé est fin prêt à passer une belle nuit réparatrice ! 

Côté parents, il est temps pour vous de retrouver des moments à deux et de profiter pleinement de votre vie de couple. Restez tout de même disponible pour votre enfant. Si besoin, n’hésitez pas à venir le rassurer : posez votre main sur son ventre sans le sortir de son lit, pour ne pas perturber son rythme. 

Préparez la chambre

Pour que votre bébé s’y sente bien, veillez à prêter une grande attention à la préparation de la chambre de votre enfant. Il s‘agit ici de créer un petit cocon, un espace nuit dans lequel votre bébé se trouvera en confiance et en sécurité. Literie de qualité, veilleuse et éléments de décoration apaisants… À vous de recréer une ambiance cosy et chaleureuse !  

Parents, vous avez désormais toutes les cartes en main pour parvenir à faire dormir votre bébé dans sa chambre. Suivez nos astuces, mais avant tout, suivez votre instinct de parents pour réussir cette transition ! Si vous avez des questions sur le sommeil de votre bébé ou encore sur les conditions de couchage à respecter pour préserver sa santé, n’hésitez pas à consulter le pédiatre de votre enfant qui saura vous offrir une réponse rassurante et personnalisée. 

separator-cd6c7c44c8
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris