Les petits maux de la grossesse 5 minutes

Je suis enceinte et j'ai la diarrhée : que faire ?

Les petits maux de la grossesse 5 minutes

Je suis enceinte et j'ai la diarrhée : que faire ?

separator-b5ba1c9bd4

Les troubles digestifs sont fréquents durant la grossesse. Ils sont le plus souvent liés aux modifications hormonales.  

Que ce soit en début ou en fin de grossesse, il est possible de présenter des épisodes de diarrhée enceinte. Si elle s’observe parfois en début de travail, contrairement à la constipation, la plupart des cas de diarrhée chez la femme enceinte ne sont pas reliés à la grossesse mais peuvent être occasionnés par des agents infectieux, des médicaments, ou un simple changement des habitudes alimentaires. Heureusement, les épisodes de diarrhée sont habituellement modérés et répondent rapidement au traitement, ainsi leurs effets sur la grossesse sont négligeables. Mais afin de faire un diagnostic sur l’origine de cette diarrhée, il sera important de consulter son médecin traitant. Cela est d’autant plus vrai si la diarrhée s’accompagne de fièvre ou de saignement. En effet, un des principaux risques de la diarrhée est d’entraîner une déshydratation

Quelles sont les causes possibles de la diarrhée pendant la grossesse ?  

  • Le simple stress qui accompagne souvent la grossesse peut entraîner une diarrhée. De la même façon qu’il n’est pas rare de présenter un épisode de diarrhée avant un examen ou un évènement important, la grossesse qui génère bien des questions et parfois même des angoisses aux futures mamans, peut être à l’origine de cas de diarrhée. 
  • La découverte de la grossesse va amener bien des femmes à adopter une alimentation plus équilibrée pour répondre au mieux aux besoins de leur bébé. Ce changement de régime alimentaire, souvent plus riche en fibres peut être à l’origine de modifications du transit qui peuvent se manifester sous forme de diarrhée. Mais la diarrhée s’observe aussi suite à la prise de certains plats auxquels on n’est pas habitués, plats épicés par exemple. Découvrez les recettes pour femmes enceintes !
  • La prise de certains médicaments peut favoriser l’apparition d’une diarrhée. C’est en particulier le cas de la supplémentation en fer qui est souvent prescrite aux femmes enceintes. Si cela entraîne de la constipation à certaines femmes, d’autres présenteront à l’inverse de la diarrhée. 
  • Mais comme en dehors de la grossesse, la femme enceinte peut également souffrir d’une gastro-entérite. On y pensera surtout en période d’épidémie ou lorsqu’un membre de notre entourage présente les mêmes symptômes. 
  • L’intoxication alimentaire doit bien sûr également être évoquée devant un épisode de diarrhée. Il faut surtout être vigilant et ne pas passer à côté de certaines infections bactériennes comme la salmonellose ou la listériose. Mais d’autres signes tels que la fièvre y sont souvent associées. C’est pourquoi, il faut être vigilante durant la grossesse et bien respecter les précautions alimentaires recommandées et toujours bien cuire viandes et poissons. Si ces symptômes apparaissent lors d’un voyage, on évoquera aussi la tourista
  • Enfin, même si la grossesse n’a là encore aucun lien, une pathologie chronique comme la maladie de Crohn peut être découverte durant la grossesse. 

Les symptômes de la diarrhée

 La diarrhée est l’émission de selles plus liquides ou plus nombreuses que d’habitude. Le début est généralement soudain, mais il est parfois précédé ou accompagné de nausées ou de crampes intestinales. On parle de diarrhée aigüe si celle-ci dure moins de 14 jours. 

Comment arrêter la diarrhée chez la femme enceinte ? 

La première chose à faire devant un épisode de diarrhée enceinte est de contacter son médecin traitant. Inutile de consulter en première intention sa sage-femme ou son gynécologue obstétricien, car le plus souvent la pathologie n’est pas directement liée à la grossesse. 

Le médecin généraliste déterminera s’il y a lieu de prescrire un traitement, mais attention à ne pas faire d’automédication, certains traitements antidiarrhéiques sont contre-indiqués durant la grossesse.  

En attendant de consulter, on peut agir sur l’alimentation. Le riz, les pâtes, les pommes de terre, le blé, cuits et légèrement salés sont des aliments de choix en cas de diarrhée abondante. Mais on peut aussi conseiller les carottes cuites et la compote de fruits riches en pectine (pommes ou coings), ainsi que des bananes écrasées. À l’inverse, certains aliments sont à proscrire, c’est le cas pour les crudités, les laitages, le café et le thé qui sont à éviter. 

Diarrhée et déshydratation 

Le risque de déshydratation est la complication la plus immédiate et la plus dangereuse d’un épisode de diarrhée aigüe. Elle peut se manifester par une soif importante, la bouche et la peau sèche, des mictions plus rares avec des urines foncées, enfin une fatigue importante voire des vertiges. 

Pour la traiter, il est important de se forcer à boire, idéalement on recommande 2 à 3 verres toutes les heures de soda à base de cola, de bouillon de légumes, de l’eau de cuisson du riz ou de tisanes sucrées. En plus d’hydrater, ils permettent de couvrir les besoins énergétiques.  

Est-ce que la diarrhée est un signe de fausse couche ou de travail prématuré ? 

Non, de la même manière que l’on ne peut pas considérer que le travail commence pour la simple raison que l’on présente une diarrhée, il n’est pas possible de considérer que la diarrhée soit un signe de fausse couche ou de travail prématuré. Pourtant, il arrive que certaines femmes présentent un épisode de diarrhée en début de travail. Vous pouvez calculer votre date d’accouchement afin de savoir quand le travail pourrait commencer !

En revanche, il faut prendre en compte que la diarrhée peut entraîner des contractions utérines. C’est pourquoi, il peut être important de traiter la diarrhée. 

A partir de quand faut-il s’inquiéter de la diarrhée enceinte ? 

Si la diarrhée s’accompagne de fièvre supérieure à 38,5°C, ou de saignement, il est important de consulter pour qu’un diagnostic étiologique (de la cause) soit posé, pour éliminer une infection bactérienne, une intoxication alimentaire ou encore une infection par un parasite. De même il faut consulter si les symptômes durent plus de 2 jours ou s’aggravent. 

Enfin, lorsque la femme enceinte présente déjà une menace d’accouchement prématuré, avec un col modifié, il semble important de s’assurer que la diarrhée ne s’accompagne pas de contractions utérines, qui pourraient passer inaperçues du fait des crampes intestinales. 

Pour terminer, la diarrhée n’est pas forcément liée à la grossesse mais les changements d’alimentation, de mode de vie … peuvent modifier votre transit intestinal. N’hésitez pas à consulter si vous avez le moindre doute.

separator-9f3f4b638f
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris