Les petits maux de la grossesse 10 minutes

Nausées et fatigue de début de grossesse

PARTAGER
separator-bcc79c418f

Nausées, fatigue, votre corps est décidément mis à contribution dès le démarrage de la grossesse, faisons le point. Découvrez nos conseils pour soulager ces maux.

Les nausées arrivent souvent durant les premiers mois de grossesse

Les nausées matinales sont l’un des symptômes les plus désagréables du début de grossesse. Les nausées affectent près des ¾ des femmes enceintes et peuvent entraîner des vomissements pour une femme sur 2. Elles sont si fréquentes qu’elles conduisent souvent les mamans à diagnostiquer leur grossesse, bien que ce ne soit pas un symptôme spécifique.

Les nausées débutent le plus souvent entre 2 et 8 semaines de grossesse et cessent à la fin du premier trimestre.

Bien qu’elles soient à l’origine d’un inconfort important pour les mamans, les nausées sont habituellement sans risque pour la maman et le bébé. Toutefois, si l’alimentation est trop difficile et la perte de poids trop importante, il faut en parler avec le professionnel qui va suivre la grossesse (médecin ou sage-femme) afin qu’il vous prescrive des médicaments si nécessaire.

Comment mieux gérer les nausées de début de grossesse

Diverses causes sont évoquées pour les expliquer :

  • Les modifications hormonales, en particulier élévation de la progestérone (l’hormone de grossesse) qui majore la sensibilité aux odeurs.
  • Les nausées sont également majorées par l’hypoglycémie, c’est pourquoi elles sont souvent plus importantes le matin, après le jeûne de la nuit. Toutefois, certaines futures mamans sont dérangées par les nausées tout au long de la journée.

Mais lutter contre l’hypoglycémie peut permettre de diminuer les nausées. C’est pourquoi, il sera important de consommer du sucre dès le réveil et maintenir sa glycémie stable durant toute la journée.

Les taux d’hormones étant plus élevés lors des grossesses multiples, les femmes enceintes de jumeaux ou de triplés ont souvent plus de nausées.

Vous avez des nausées ? Voici quelques conseils pour les soulager :

  1. Commencez à manger quelque chose de sucré avant de vous lever. Dès le réveil, un jus de fruit ou une compote permettent de remonter rapidement votre glycémie. Vous pourrez ensuite prendre un petit-déjeuner pour apporter des sucres lents (pain, céréales…)
  2. Allégez vos repas et mangez de manière plus fréquente. On recommande donc de faire 3 repas et 2 collations par jour.
  3. Privilégiez toujours les aliments riches en protéines et en glucides et évitez les aliments trop gras, épicés ou acides.
  4. Limitez le stress et essayez de vous détendre au maximum.
  5. Consommez du gingembre sous toutes ses formes, on en trouve même en gélules.
  6. Consultez un acupuncteur, l’acupuncture ayant montré son efficacité.
  7. Buvez suffisamment mais par petites quantités, surtout si vous vomissez, pour éviter la déshydratation.

Cependant, si malgré ces conseils, les troubles ne sont toujours pas calmés, n'hésitez pas à consulter la personne qui suit votre grossesse et qui pourra vous proposer un traitement approprié.

Nous n’abordons dans cet article que les vomissements "physiologiques" du premier trimestre.

Mais, il ne faut pas confondre avec l’hyperémèse gravidique (HG, hyperemesis gravidarum) qui concernerait environ 3 à 5 % des grossesses, et qui est, elle, pathologique. Elle est encore mal connue et parfois mal considérée.

Longtemps des traitements inadaptés ont été proposés.

Heureusement un certain nombre de praticiens s'intéressent désormais sérieusement à cette pathologie, qui est également abordée dans les congrès professionnels. On peut donc espérer qu'une prise en charge plus adaptée sera dorénavant mise en place.

On peut également souligner que des associations de patientes proposent un accompagnement aux femmes souffrant d'HG et à leur entourage.

Le saviez-vous ?

La réflexologie consiste à exercer des pressions sur les paumes des mains, des pieds ou du visage. Elle pourrait soulager les nausées, mais aussi les douleurs dorsales et les gonflements durant la grossesse.

Source : Le grand Livre de la grossesse, Éditions Eyrolles

Nos conseils contre la fatigue

Comme pour les nausées, la progestérone est également souvent à l‘origine de la fatigue importante ressentie par les futures mamans en début de grossesse. En effet, cette hormone a un effet sédatif, elle amène un relâchement musculaire qui vous donne une sensation d'être toute "molle", de ne rien avoir envie de faire. Les nausées et la difficulté à s’alimenter qu’elles entraînent ne font qu’aggraver cette fatigue.

  1. Dans la mesure du possible, essayez de vous coucher tôt et de faire des nuits de 8 heures minimum. Et si vous en avez la possibilité, faites une petite sieste dans la journée !
  2. Cette fatigue ne doit pas vous empêcher de conserver une certaine activité physique qui aura un effet stimulant sur l’organisme.
  3. Adoptez une alimentation équilibrée dès le début de la grossesse.
  4. L'euphorie, et/ou l'inquiétude liée à ce début de grossesse peuvent aussi être des facteurs aggravants. En effet, le stress peut être à l’origine de troubles du sommeil. N’hésitez donc pas à poser toutes les questions qui vous inquiètent.

Mais, courage, la fatigue s’estompe souvent à la fin du 1er trimestre

Quels aliments privilégier contre la fatigue ?

Les aliments riches en fer et en vitamine C peuvent vous aider à vous sentir moins fatiguée.
Cependant, il ne faut pas prendre de compléments alimentaires sans qu’ils vous soient prescrits par votre sage-femme ou votre médecin.

Un jus de fruits frais le matin, vous apportera naturellement les vitamines nécessaires.

L’hydratation est également très importante.

La fatigue, symptôme d’anémie ?

Se sentir fatiguée peut aussi être symptôme d’une anémie liée à une carence en fer. Cela s’observe d’autant plus en cas de grossesses rapprochées, mais aussi de grossesse multiples. Votre médecin ou votre sage-femme pourra vous prescrire une analyse de sang pour le déterminer et ajuster vos besoins en fer en conséquence (par l’alimentation ou un apport médicamenteux).

Pour apporter du fer à votre organisme, vous pouvez manger :

  • du boudin noir,
  • de la viande rouge (mangée bien cuite),
  • du poisson,
  • des légumes secs (lentilles ou haricots blancs),
  • du pain complet.

Pensez de plus à les accompagner de fruits et de légumes qui sont riches en Vitamine C. Cette dernière étant importante pour favoriser l'absorption du fer. 

Vous avez besoin de plus de soutien ?

Reprenez confiance, notre sage-femme est à votre disposition par téléphone au 0 800 202 202 ou par mail. Cliquez ici pour contacter nos experts.

Porter la vie peut être la plus belle chose qui soit, mais rappelez-vous que vous avez le droit de ressentir un mal-être. Lorsque des maux de grossesse vous affectent, ils ne remettent pas en question toute la belle aventure que vous êtes en train de construire, vous apprenez simplement à faire avec.

Avez-vous trouvé cet article utile?

separator-2a647a70fd

Vous vous posez toujours des questions sur la grossesse et souhaitez une réponse personnalisée ?

Laboratoire Gallia & Vous propose les rendez-vous d'expert.

Nous vous présentons François, sage-femme, qui vous répond par téléphone gratuitement chaque mardi selon vos disponibilités. 

Cliquez ici pour prendre rendez-vous et connectez-vous sur votre suivi.

separator-329c119e51
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris