Mon accouchement 6 minutes

La préparation à l'accouchement en toute sérénité

Mon accouchement 6 minutes

La préparation à l'accouchement en toute sérénité

separator-9e18ed2254

La préparation à l’accouchement est très importante. Elle permet à votre corps de se préparer en douceur à la naissance de votre enfant tout en vous aidant à garder la forme et à rester zen.

Une bonne préparation pour un accouchement serein

Il existe plusieurs façons de se préparer à accoucher. Avant toute chose, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin ou votre sage-femme. Ils pourront vous orienter et vous renseigner.

Sachez d’ailleurs qu’ils peuvent assurer eux-mêmes cette préparation. Si vous choisissez une préparation particulière, ils vous orienteront vers des professionnels compétents. La préparation se fait en 8 séances, remboursées à 100 %, dès la déclaration de grossesse. Ces séances peuvent se faire en individuel ou en groupe, que vous vouliez accoucher par voie naturelle ou par césarienne.  Pour votre préparation, veillez à faire appel à des professionnels de qualité. Un bon cours de préparation à l’accouchement doit se faire, par exemple, en petit groupe. Une partie de cette formation doit porter sur le travail corporel (respiration, relaxation…) mais aussi sur l’information.

Pensez donc à vous inscrire aux cours de préparation à la naissance. Ces cours, délivrés par une sage-femme, sont un temps d’échange avec d’autres parents sur votre grossesse et l’accouchement. Ils sont généralement en groupe mais peuvent être en individuel selon les besoins. Ils peuvent commencer très tôt, dès le 6e mois en général et peuvent avoir lieu soit à la maternité, soit en libéral ou à la PMI (centre de la Protection Maternelle Infantile). Ils ne sont pas obligatoires mais sont totalement pris en charge par l’assurance maladie. En cas de doute sur la qualité d’un cours, demandez l’avis de votre sage-femme ou de votre médecin.

Sachez que vous pouvez aussi calculer vos congés maternité afin de préparer au mieux l’arrivée de votre bébé. Vous serez plus sereine pour la suite !

La présence des partenaires est bien sûr encouragée. Ils ont aussi un rôle à jouer !

Une préparation à l’accouchement tout en douceur…

La préparation en piscine 

Accoucher dans une baignoire, est-ce possible ? L’eau a de multiples avantages. Outre assouplir le col et donc faciliter le travail, l’immersion dans l’eau est très favorable car elle permet à la maman de bien se détendre et de mieux gérer la douleur.

  • Le principe 

Dans l’eau, vous ne pesez que 80 % de votre poids, idéal lorsque l’on se sent lourde ! Les cours peuvent commencer dès le 4e mois avec un avis médical et se prolonger même après l’accouchement avec les bébés nageurs. Pas besoin de savoir nager pour y participer car les cours sont dispensés dans des bassins peu profonds.

  • Le déroulement

Une sage-femme ou un maître-nageur spécialisé vous montre des exercices : flottement sur le dos, étirements, exercices de respiration en apnée ou freinée… Cela vous permettra de vous préparer dans les meilleures conditions aux phases de travail, de dilatation et d’expulsion de l’accouchement.

  • Les bénéfices

Les cours en milieu aquatique permettent une relaxation profonde tout en renforçant certains muscles du corps. Ils soulagent les jambes lourdes et réduisent les insomnies. Les séances sont souvent à votre charge, sauf si elles sont intégrées dans le cadre de la préparation. De plus, l’accouchement dans l’eau engendrerait moins d’épisiotomie et moins de recours à des médicaments. Ce mode d’accouchement attire beaucoup de mamans car il parait naturel et plus doux mais il est encore souvent décrié par la majorité des professionnels de la naissance…

Si vous êtes particulièrement à l’aise dans l’eau, vous pouvez aussi préparer un accouchement dans cet élément, qui réduit le stress et soulage les contractions grâce à l’effet d’apesanteur. Renseignez-vous car certaines maternités peuvent vous proposer une baignoire au moins durant le temps du travail ; si elle n’est pas déjà prise, bien sûr ! Mais attention, rares sont les maternités qui proposent ce type d’accouchement.

Grâce à la sensation d’apesanteur, elle permet de se sentir légère tout en faisant travailler vos muscles facilement. Elle aide à travailler le souffle et la respiration. C’est parfait si vous appréciez l’eau.

L’haptonomie périnatale

L'haptonomie périnatale est une pratique est centrée sur la rencontre entre vous, votre enfant et votre partenaire. Les séances sont individuelles et peuvent commencer dès le début de la grossesse, pour vivre cette rencontre affective aussi tôt que possible.

La sophrologie 

Elle regroupe un ensemble de techniques liées à la relaxation, dont certaines s’apparentent à l’hypnose. Le sophrologue vous guide ainsi pour vous aider à éliminer le stress, à mieux sentir votre corps et vous préparer à l’accouchement.

La sophrologie consiste à substituer des sensations par d’autres à l’aide d’images mentales et de mouvements respiratoires. Si vous avez froid, pensez à un endroit chaud… Ainsi, les douleurs des contractions peuvent être perçues différemment et vous pouvez envisager l’accouchement de façon plus positive.

Ce genre de méthode permet de maîtriser et de dépasser la douleur en mobilisant les endorphines (hormones du bien-être). Une séance de sophrologie en préparation de la naissance permet d’alterner entre des explications théoriques concernant le déroulement de l’accouchement et un état de détente, de veille, de sommeil provoqué par la voix de la sage-femme.

Au total, 8 séances pratiquées par des sage-femmes spécialement formées en sophrologie vous seront remboursées par la sécurité sociale.

Ces techniques vous permettront aussi de mieux vous remettre de votre accouchement et vous aideront à retrouver la ligne. Mais bien sûr, tout reste une question de personnalité et de désir. Il n’y a pas de « bon » ou de « mauvais » choix. Vous choisissez ce qui vous semble le mieux pour vous ! Laissez-vous guider par votre instinct ! 

separator-404c7d01b4
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris