Petits maux de bébé 6 minutes

Mieux comprendre les troubles digestifs de bébé

Petits maux de bébé 6 minutes

Mieux comprendre les troubles digestifs de bébé

separator-100e10287b

Constipation, diarrhée, colique, ballonnements, ces termes sont parfois vagues et peu explicites pour une jeune maman. Aussi divers et variés, ces troubles ne sont pas simples à décoder, avec un peu d’entrainement, vous serez vite capable de les identifier. Apprenez à observer votre bébé et découvrez des astuces pour soulager votre bébé !

Les troubles digestifs de bébé dit « bas »

Comment savoir si bébé est constipé ?

Votre bébé se tortille, il a le ventre dur, il semble avoir des gaz… Est-il constipé ? Il y a constipation à partir du moment où l’élimination des selles est difficile.

La constipation, qui reste exceptionnelle chez les nouveau-nés, ainsi que les gaz et ballonnements, s’expliquent le plus souvent par l’immaturité du tube digestif des bébés qui ont le ventre ballonné ou distendu.

Des gaz peuvent effectivement rester coincés avec un bouchon de selles qui se forme ce qui provoque un inconfort certain chez les tout-petits. Dans ce cas, il vaut mieux consulter votre médecin pour trouver des solutions adaptées à votre bébé.  Il faut savoir que l’allaitement au sein peut donner des selles moins fréquentes (une selle tous les deux ou trois jours), mais elles sont émises sans effort et sans pleurs : ce n’est donc pas de la constipation.

Comment savoir si bébé a une diarrhée aiguë ?

La diarrhée aiguë est fréquente chez le nourrisson mais généralement sans gravité et de courte durée (3 à 10 jours). La première cause de diarrhée aiguë est la gastro-entérite. Elle peut également être due à des infections virales, infections générales (otites), certains médicaments ou la modification de l’alimentation.

Les troubles digestifs de bébé dit « haut »

Les coliques du nourrisson : mais qu’est-ce que c’est ? 

Le terme de colique est souvent utilisé de façon inappropriée. Il est important de bien comprendre ce que sont les coliques. Est appelée colique du nourrisson, un bébé qui pleure de manière excessive et non consolable plus de 3 heures par jour, plus de 3 jours par semaine depuis plus d’une semaine. Ces pleurs, parfois impressionnants, ne sont pas forcément l’expression d’un inconfort digestif. Les coliques concernent 20% des bébés jusqu’à un an*. Pendant les premiers mois de vie de bébé, il est très fréquent qu’il connaisse de longues périodes de pleurs, particulièrement en fin de journée. Entendre votre bébé pleurer est une épreuve qui met à mal votre cœur de maman. Consultez votre professionnel de santé, si cela vous fait du bien et vous rassure. Ce n’est pas facile de voir votre bébé être inconfortable, c’est normal de s’inquiéter !

Ces coliques débutent généralement vers 15 jours à 3 semaines de vie, avec un pic plus marqué à 6/8 semaines. Elles s’atténuent vers 3 mois en général et disparaissent entre 4 et 5 mois le plus souvent.

Pourquoi est-ce que ces pleurs interviennent plutôt le soir ?

Bébé doit s’habituer progressivement au rythme jour/nuit, un bébé agité en fin de journée est donc normal. Si ces pleurs de bébé sont souvent difficilement supportables, ils sont un des moyens principaux d’expression du bébé. Observez-le donc s’exprimer et essayez d’apporter une réponse appropriée pour calmer ses pleurs : parlez-lui calmement ; prenez le dans les bras. Le bercement très doux, les massages abdominaux, le peau à peau couché sur le ventre peuvent le calmer. Ayez confiance, petit à petit vous décoderez le langage de votre tout petit.

Il faut cependant l’habituer à des phases de séparation et ne pas le porter systématiquement ou le prendre dans votre lit. Prenez le temps qu’il vous faudra lors de ce processus, vous en êtes capable. Attention à ne pas prendre ses cris pour de la faim et lui donner tout le temps le biberon ou le sein, ce qui exagérera les symptômes. Les coliques du nourrisson correspondent à des pleurs récurrents et inconsolables. Ce diagnostic doit être évoqué s’il n’y a aucune maladie digestive associée.

Mon bébé a des régurgitations, à quoi est-ce dû ? 

Les régurgitations sont fréquentes et bénignes. Ce sont des rejets de lait qui interviennent peu de temps après la tétée, et notamment au moment du rot et survenir de jour comme de nuit et persister dans le temps. En effet, la fermeture de son estomac ne permet pas encore de contenir toute la quantité de lait ingérée et une position allongée, une tétée trop rapide ou trop agitée peut provoquer de petites remontées de lait. Elles sont souvent dues à la texture liquide de l’alimentation, à son absorption massive par rapport au volume de l’estomac du bébé et à l’immaturité de son tube digestif.

Que faire pour soulager les régurgitations de mon bébé ?

  •  Vous pouvez maintenir bébé en position verticale en attendant le rot
  •  Faites des pauses durant la tétée et essayez de ne pas trop bouger votre bébé
  •  En position allongée, vous pouvez essayer de surélever sa tête

Cependant, soyez rassurée, ces régurgitations s’estomperont naturellement avec la maturation de son système digestif et l’épaississement de son alimentation. Si malgré ces recommandations, les régurgitations de votre bébé ne se calment pas ou si elles vous semblent abondantes, douloureuses ou si elles surviennent plusieurs heures après le biberon, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou un professionnel de santé. Et même si vous l’avez déjà contacté très récemment, vous avez le droit d’être inquiète. Il saura vous indiquer la marche à suivre pour réduire ces rejets incommodants et voir s’il ne s’agit pas d’un RGO (reflux gastro-œsophagien), qui lui peut avoir des complications plus importantes pour la santé de votre enfant.

Apprenez à identifier les troubles de bébé

Votre bébé montre des signes d’inconfort digestif ? Vous avez un doute sur le trouble qui peut l’affecter ? Petits Maux de bébé vous accompagne dans l’identification de ses troubles !

  1. Observez les signes que présente votre bébé
  2. Apprenez en détail les troubles de votre bébé
  3. Mettez en pratique nos conseils pour soulager votre bébé

Cet outil ne supplante pas l’avis de votre professionnel de santé, ni ne peut peut-être considéré comme un outil de diagnostic. Ce service vous aide à identifier les troubles digestifs majeurs du tout petit.

Source : Mpedia.fr

separator-2079759a7e
LIRE PLUS

Chaque semaine, des conseils liés à votre étape

AVIS IMPORTANT

Le Laboratoire Gallia encourage l'allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l'enfant en accord avec les recommandations de l'OMS. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés. Par ailleurs, la réglementation interdit aux industriels de l'alimentation infantile de communiquer sur leurs laits pour nourrisson (0-6 mois). Consultez votre médecin.

J'ai compris