Acheter en ligne

Durée de l’allaitement : jusqu’à quel âge allaiter votre bébé

Quelle doit être la durée de l'allaitement de votre bébé ? La reprise du travail vous oblige-t-elle à l'arrêter ? Tour d'horizon.

Jusqu’à quel âge donner la tétée ? La reprise du travail oblige-t-elle les femmes au sevrage du sein maternel pour leurs bébés ? Réponses aux questions posées par bon nombre de mamans.

durée allaitement

Vous allaitez votre enfant depuis plusieurs mois déjà ? Félicitations ! Pour ce qui est de la durée de l’allaitement, soyez-en convaincue, celle-ci ne dépend que de vous et de vos envies en tant que mère de ce petit bébé ! Une chose est certaine, la composition du lait maternel est parfaitement adaptée aux besoins des bébés dès leur naissance, et représente le complément idéal d’une alimentation diversifiée à partir de 6 mois. Ainsi, que l’allaitement soit long ou court, il représente en tout cas l’alimentation la mieux adaptée aux besoins spécifiques du nourrisson, et est bénéfique pour sa santé. Pour en savoir plus, consultez notre article Le lait maternel, aliment idéal pour votre bébé.

Quelle est la durée d’allaitement moyenne ?

Perdue entre les conseils de vos proches et de professionnels de santé au sujet de la durée de l’allaitement idéale ? Doit-elle se compter en semaines, ou en mois ? Est-ce que fin du congé maternité et retour au travail riment nécessairement avec sevrage de votre bébé ? Voici quelques éléments pour vous aiguiller dans votre réflexion de maman allaitante.

Sachez d’abord que les durées d’allaitement varient beaucoup d’un pays à l’autre, d’une culture à l’autre, et bien évidemment… d’une femme à l’autre ! Il en est de même pour ce que l’on perçoit comme un allaitement « court » ou « long ». Ainsi, en France, un allaitement peut être considéré comme long par leur entourage lorsque les mères donnent encore la tétée au-delà des 6 mois de vie du bébé, alors que dans les pays scandinaves, les femmes sont encore 60% à allaiter leur bébé à l’âge d’un 1 an. Mais il faut garder en tête que le congé maternité y est plus long, ces femmes reprennent donc le travail plus tard que les jeunes mamans françaises…

Les recommandations officielles sur la durée d’allaitement

La durée moyenne d’allaitement en France est de 17 semaines, soit environ 4 mois1. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande quant à elle un allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois des bébés, et de le poursuivre pendant la période de diversification alimentaire, et ce, jusqu’aux 2 ans des enfants. Cette recommandation concerne des pays, et donc des mères et des enfants, aux situations très différentes. En France, le corps médical préconise d’allaiter si possible jusqu’à 6 mois, et aussi longtemps que vous le souhaiterez, avant de passer au biberon de lait infantile, soit en sevrant totalement votre enfant, soit en passant à l’allaitement mixte (qui concerne les nourrissons ayant à la fois une alimentation au biberon de lait infantile et au sein maternel).

Allaitement court ou allaitement long : un libre choix

Vous l’aurez compris, l’allaitement peut être poursuivi autant de temps que vous et votre enfant le souhaitez. Gardez à l’esprit que les durées communiquées restent des recommandations, libre à vous de les suivre ou non ! La décision de poursuivre votre allaitement ou de sevrer votre bébé n’appartient qu’à vous, sa maman.

« J’allaite, parce que je le souhaite ! »

Si vous décidez d’opter pour un allaitement long, vous aurez peut-être à faire face à certaines remarques : « tu allaites encore ? », « tu vas rendre ton bébé dépendant de toi ! » … Faites-vous confiance, vous êtes la mieux placée, en tant que mère de ce nourrisson, pour déterminer ce qui est bon pour vous et pour lui ou elle.

Allaitement et travail sont-ils compatibles ?

Vous vous dites peut-être que vous devrez arrêter d’allaiter à la reprise du travail ? Sachez qu’allaiter en travaillant est tout à fait possible, avec un peu d’organisation, d’anticipation et le soutien de vos proches, notamment du papa. La loi indique d’ailleurs que les entreprises doivent mettre en place des mesures spécialement prévues à cet effet (accès à une salle pour tirer le lait, horaires aménagés…). Renseignez-vous auprès de votre employeur sur les aménagements possibles pour vous aider à continuer à allaiter malgré le retour au travail !

Ce changement d’habitudes (passage des tétées au sein au biberon de lait maternel, nouveau rythme, séparation en journée…) s’accompagnera naturellement d’une période d’adaptation pour vous, comme pour votre bébé, quel que soit son âge. Rassurez-vous, vous prendrez le rythme plus vite que vous pouvez le penser !

BON À SAVOIR

A la reprise du travail, il se peut que vous fassiez face à une baisse de lactation. Repos, tétées une fois rentrée à la maison, et mises aux seins plus régulières pendant vos jours de repos seront vos meilleurs alliés pour relancer et maintenir votre production de lait !

Vous êtes entièrement libre de mener votre allaitement comme bon vous semble tant que vous et votre bébé souhaitez le poursuivre. Aussi, le choix d’un allaitement long vous appartient, tout comme la décision de passer à un allaitement mixte (fait d’alterner entre tétées de lait maternel et biberon de formule infantile) ou de sevrer votre tout-petit.

1 Source : étude ELFE http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2015/29/2015_29_1.html

Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?

0% des parents ont aimé cet article !