Acheter en ligne Allô 24h/24
Accouchement : quand faut-il partir pour la maternité ?
  1. Accueil
  2. Ma grossesse
  3. Accouchement : quand faut-il partir pour la maternité ?

Accouchement : quand faut-il partir pour la maternité ?

Voici plusieurs signes pour vous préparer à partir pour la maternité pour l'arrivée de bébé.

Le démarrage du processus d’accouchement ne se fait pas ressentir chez toutes les femmes de la même manière, et cela suscite la crainte de passer à côté de ces signes. Voici plusieurs signes pour vous préparer à partir pour la maternité.

Plusieurs signes qui s’annoncent pour partir à la maternité

Les signes du début de travail

Le bouchon muqueux

La perte du bouchon muqueux peut être un signe que le col de l’utérus commence à se modifier, mais il peut survenir bien en amont de l’accouchement réel, ce n’est donc pas un motif de départ à la maternité.

Les contractions

Les contractions en revanche sont bien l’annonce du vrai travail. Lorsque celles-ci sont régulières, de plus en plus longues et douloureuses.

Mais attention… il existe aussi le « faux travail ».
Il a toutes les caractéristiques du vrai, c’est-à-dire contractions régulières douloureuses mais qui n’ont pas d’effet sur le col utérin. D’autre part, il y a des contractions de grossesse qui elles peuvent être irrégulières, isolées, mais qui ne sont pas forcément douloureuses. Elles partent d’elles-mêmes ou sous antispasmodique, et n’augurent en rien de l’imminence de l’accouchement.

Il ne faut pas trop s’inquiéter, il y a des changements qui ne trompent pas. Vous saurez toutes détecter quand il s’impose de partir !

La rupture de la poche des eaux

Lors de la rupture de la poche des eaux, c’est-à-dire lorsque la membrane qui contient le liquide amniotique se fissure ou se rompt.  Dans ce cas, il est impératif de partir à la maternité dans l’heure, quel que soit votre terme. En effet, une fois la poche rompue, il y a un risque d’infection qu’il ne faut pas négliger.

Partir au bon moment pour la maternité

Il est idéal pour un premier accouchement de partir à la maternité lorsque vous avez des contractions régulières et douloureuses depuis 1h30 à 2h, espacées de 5 minutes. Si ce n’est pas votre premier bébé, fiez-vous à vos sensations pour partir au bon moment ! Pour patienter chez vous, suivez les conseils qui vous ont été donnés lors des cours de préparation à l’accouchement : bain chaud, exercices de respiration, mouvements…

Dans tous les cas, ne prenez pas le volant. Si votre conjoint n’est pas là et que personne ne peut vous emmener, appelez une ambulance.

Reconnaitre les différents types de contractions

Toutes les contractions ne signifient pas accouchement immédiat. Certaines interviennent en cours de grossesse et peuvent être liées à un excès d’activité de la maman. En revanche, celles qui sont liées au travail ont un effet sur le col de l’utérus.

François, sage-femme

Préparer votre départ

En attendant les premiers signes significatif du début de travail, venez découvrir tout de suite la date de votre accouchement estimée. Commencez à calculer votre date de terme avec le calendrier de grossesse. Ainsi vous pourrez vous organiser au mieux afin de préparer le départ à la maternité.

Partager cet article :

Avez-vous aimé cet article ?

Besoin
d'un conseil ?

Des experts à votre écoute

Allô Laboratoire Gallia 24h/24 7j/7
AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal et naturel du nourrisson : il est le mieux adapté à ses besoins spécifiques. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L'allaitement mixte peut gêner l'allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d'utilisation d'une préparation infantile, lorsque la mère ne peut pas ou ne veut pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d'utilisation et de suivre l'avis du corps médical. Une utilisation incorrecte pourrait présenter un risque pour la santé de l'enfant. Les implications socio-économiques doivent être prises en considération dans le choix de la méthode d'allaitement.